Agression: Loana reste en état de choc et peine à s'exprimer
Actualisé

AgressionLoana reste en état de choc et peine à s'exprimer

Une semaine après avoir été découverte inanimée à son domicile, Loana Petrucciani est toujours hospitalisée dans état stable mais avec l'esprit embrumé lui faisant tenir des propos décousus.

C'est le 4 février que Loana a été conduite en urgence à l'hôpital militaire Percy-Clamart où elle est toujours traitée à ce jour.

Depuis, l'enquête peine à avancer. Si Loana avait déclaré peu après son hospitalisation avoir été agressée par deux hommes on n'en sait pas plus pour le moment. Elle tient en effet des propos décousus dus à son état de choc.

Comme nous vous le révélions lundi, la poudre blanche trouvée à son domicile n'est pas de la drogue. Mais il reste une bouteille suspecte d'une contenance d'un litre et vide aux trois quarts lors de l'arrivée des enquêteurs au domicile de l'ex-Lofteuse.

Selon le site Purepeople.com, «la piste du GHB a été évoquée». Mais comme les expertises ont montré que Loana n'a pas été abusée sexuellement, cela semble peu probable.

Le magazine Gala détient lui d'autres informations et prétend qu'il s'agirait de «produits commandés par Loana, via Internet».

Il est en tous les cas bien probable que la jeune femme ait ingurgité des substance fortes pour qu'elle soit toujours en état de choc, une semaine plus tard. Nous vous tiendrons au courant dès que de nouvelles informations seront disponibles.

Ton opinion