Peur de représailles?: Loana revient sur ses déclarations et nie l'agression
Actualisé

Peur de représailles?Loana revient sur ses déclarations et nie l'agression

Les policiers en charge de l'enquête ont pu procéder à un premier interrogatoire de l'ex-lofteuse toujours hospitalisée. Cette dernière ne se souvient pas d'une quelconque agression rendant les enquêteurs perplexes.

C'est en effet la police judiciaire qui a été saisie de l'affaire puisque Loana avait d'emblée affirmé avoir été agressée par deux hommes.

Mais hier, lors d'une audition d'une heure, la jeune femme est revenue sur ses accusations en affirmant qu'elle ne se souvient pas de la moindre agression, même si toute sa journée de mercredi dernier reste très floue, rapporte la radio RTL.

Loana est-elle revenue sur sa précédente déclaration par peur de représailles? La question se pose, selon RTL et plonge les enquêteurs devant un grand vide, incapables qu'ils sont de savoir si agression il y a eu ou si Loana s'est mise toute seule dans cet état.

Du GHB acheté par ses soins

La présence de GHB dont nous vous parlions ce matin a en outre été confirmée mais Loana dit l'avoir acheté elle-même sur internet pour l'aider à dormir, précise le correspondant de la radio française.

Toujours faible

Une chose est sûre, Loana reste très faible et fragile. Les médecins lui ont imposé trois mois d'arrêt général suite à son état de santé.

Ton opinion