Suisse – L’offre numerique des musees boostee par le coronavirus en 2020
Publié

SuisseL’offre numérique des musées boostée par le coronavirus en 2020

Les chiffres de la statistique suisse des musées de l’OFS montrent que la pandémie de coronavirus a fait reculer «presque tous les indicateurs de l’activité muséale». L’offre numérique a quant à elle bondi.

par
comm/aze
Le nombre moyen d’entrées a baissé de 48% en Suisse romande.

Le nombre moyen d’entrées a baissé de 48% en Suisse romande.

Jean-Paul Guinnard/24 heures

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié ce mardi les nouveaux résultats de la statistique suisse des musées. Ses résultats montrent que «le Covid-19 a eu un fort impact: presque tous les indicateurs de l’activité muséale en Suisse ont reculé en 2020 par rapport à l’année précédente».

L’OFS constate d’ailleurs une baisse du nombre de musées. Il en a recensé 1053 en 2020 – c’est 75 de moins que l’année précédente. «Cette diminution s’explique par le fait que des musées n’ont pas pu ouvrir en 2020, pour la plupart de manière provisoire», détaille le communiqué. Si toutes les régions linguistiques sont concernées, la baisse a été la plus élevée en Suisse italienne (–13% contre –7% en Suisse alémanique et –2% en Suisse romande).

Une seconde diminution est visible dans le nombre d’entrées. «En 2020, les musées suisses ont totalisé 8,1 millions d’entrées. Cela représente une baisse de 43% par rapport à 2019 (14,2 millions d’entrées)» révèle le communiqué. La Suisse romande a été plus impactée par ce phénomène car le nombre moyen d’entrées a baissé de 48% (contre –35% en Suisse allemande). L’OFS note encore que le «nombre de musées à haute fréquentation, enregistrant 50’000 entrées ou plus) a chuté de presque la moitié (32 musées en 2020; 60 en 2019)».

Le temps consacré au maintien et au développement de la présence en ligne des musées est en hausse en 2020. «Pour 40%, le nombre d’heures de travail concernant le site web a ainsi augmenté par rapport à 2019. Et 36% ont eu une activité sur les médias sociaux plus importante durant cette période». Les quatre formats numériques les plus utilisés restent les mêmes en 2019 et 2020: envoi de newsletters, mise en ligne de photo ou diaporama d’œuvres, communication sur la vie interne du musée et mise en ligne de contenus vidéo.

L’OFS constate toutefois une accentuation de l’offre pendant la pandémie. Elle est très marquée pour les contenus vidéo: «26% des musées ont étoffé leur offre en la matière. 23% ont augmenté le nombre d’œuvres proposées sur internet, 22% ont accru leurs communications en ligne sur leur «vie interne» et 18% ont envoyé plus d’infolettres que l’année précédente» détaille le communiqué.

Moins de visites guidées

Par rapport aux autres années, l’OFS note un recul du nombre d’événements organisés par les musées (conférences, vernissages, etc.). Il y en a eu 14’000 en 2020 contre 37’000 en 2019. Le nombre moyen de visites guidées s’est lui considérablement réduit: 46 visites proposées par les musées en 2020, contre 95 en 2019. Enfin, les expositions temporaires ont connu une baisse de 31%.

Ton opinion

0 commentaires