Risque de myocardite – L’OFSP appelle les jeunes à privilégier Pfizer à Moderna
Publié

Risque de myocarditeL’OFSP appelle les jeunes à privilégier Pfizer à Moderna

Depuis vendredi, la Suisse recommande aux moins de 30 ans de se faire vacciner en priorité avec le vaccin Biontech/Pfizer. La décision repose sur de nouvelles données relatives à des déclarations de myocardite.

par
PIR/DGR/OFU
Urs Jaudas

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations ont adapté vendredi leur recommandation en termes de vaccination des jeunes. Les moins de 30 ans sont dorénavant appelés à privilégier le vaccin de Biontech/Pfizer à celui de Moderna. Cette décision a été prise en raison de nouvelles données disponibles sur les déclarations de myocardite, écrit l’OFSP.

Swissmedic livre des chiffres concrets: «Sur plus de 11,6 millions de doses de vaccin administrées en Suisse jusqu’au 23 novembre, 238 soupçons de myocardite/péricardite ont été signalés et évalués», affirme le porte-parole Lukas Jaggi. Sur ces 238 cas, 42 sont apparus peu de temps après une administration du vaccin Biontech/Pfizer et 187 après une injection du vaccin Moderna. Dans 9 cas, le type de vaccin n’est pas connu.

Pas d’interdiction comme en Suède

Selon les autorités sanitaires, les personnes concernées ont été prises en charge médicalement et sont majoritairement guéries à ce jour. La Suisse mise donc sur une adaptation de la recommandation vaccinale et non sur une interdiction comme en Suède notamment (lire encadré). En ce qui concerne la 3e dose, l’OFSP recommande aux moins de 30 ans d’opter également pour le vaccin de Biontech/Pfizer. Il précise néanmoins qu’il est tout de même encore possible de se faire vacciner avec le vaccin de Moderna.

Pas tous les cantons gèrent cette nouvelle recommandation de la même manière. Celui de Zurich l’applique à la lettre: «Les personnes de moins de 30 ans ne recevront plus que le vaccin de Pfizer», informe un porte-parole de la direction de santé. A Bâle-Ville, en revanche, les autorités sont plus souples: «Les personnes qui désirent se faire vacciner avec le produit Moderna pourront continuer à le faire.» L’OFSP souligne une nouvelle fois que cela ne pose pas de problème dans la mesure où il ne «déconseille pas» Moderna.

L’utilisation du vaccin Moderna suspendue jusqu’à nouvel ordre dans trois pays

La Finlande, la Suède et l’Islande ont décidé en octobre de suspendre le vaccin Moderna en raison de rares cas d’inflammation cardiaque. Les trois pays privilégient désormais celui de Biontech/Pfizer. Le Danemark et la Norvège vont un peu moins loin en déconseillant formellement le vaccin Moderna pour les moins de 18 ans.

Ton opinion

349 commentaires