Hérémence (VS): Logean: «Une pénalité mais pas un rouge»
Actualisé

Hérémence (VS)Logean: «Une pénalité mais pas un rouge»

Le conseiller communal UDC Grégory Logean n'a pas été réélu dimanche. Le jeune politicien s'estime victime du PDC, qui, dit-il, le trouve «trop encombrant».

par
Abdoulaye Penda Ndiaye

La carrière politique du chef de file des jeunes UDC valaisans a connu un coup d'arrêt dimanche. Conseiller communal d'Hérémence depuis 2008 en charge du dicastère des constructions, Grégory Logean (25 ans) n'a pas été réélu. Il n'a recueilli que 223 voix.

L'UDC sera toutefois représentée au Conseil communal par Marc-Antoine Genolet (290 voix) qui siègera aux côtés d'un exécutif où le Parti démocrate chrétien (PDC) continue de se tailler la part du lion.

Réagissant à chaud après sa non-réélection, Grégory Logean se dit victime du PDC, qui, selon lui, le trouve «trop encombrant». «Depuis le refus par le peuple du projet de parc naturel régional Val d'Hérens, j'étais devenu l'ennemi à abattre», a-t-il commenté.

En dépit de cet échec, il se montre optimiste quant à l'avenir et s'imagine bien député en mars prochain. «J'ai reçu une pénalité mais pas un carton rouge», a imagé le jeune membre fondateur et président de l'UDC Hérens.

Ton opinion