Ski alpin: Loïc Meillard a pris goût au podium
Actualisé

Ski alpinLoïc Meillard a pris goût au podium

Après son podium en géant mercredi, Loïc Meillard a pris la deuxième place du slalom à Saalbach derrière Hirscher.

par
Jérémy Santallo
1 / 5
Loïc Meillard célèbre avec son équipe son deuxième podium en deux jours à Saalbach-Hinterglemm, en Autriche.

Loïc Meillard célèbre avec son équipe son deuxième podium en deux jours à Saalbach-Hinterglemm, en Autriche.

Keystone
De gauche à droite, le podium du slalom composé de Loïc Meillard, Marcel Hirscher et Henrik Kristoffersen.

De gauche à droite, le podium du slalom composé de Loïc Meillard, Marcel Hirscher et Henrik Kristoffersen.

Keystone
Loïc Meillard est félicité par le Norvégien Henrik Kristoffersen après le slalom autrichien.

Loïc Meillard est félicité par le Norvégien Henrik Kristoffersen après le slalom autrichien.

Keystone

Il n'était jamais monté de sa vie sur un podium de Coupe du monde. En deux jours, Loïc Meillard a corrigé cette anomalie plutôt deux fois qu'une dans la station autrichienne de Saalbach. «Je ne sais pas quoi dire. C'est vraiment incroyable de monter sur ce podium avec Henrik et Marcel, les deux meilleurs slalomeurs du monde. C'est fou!», a réagi le Neuchâtelois au micro de la «SRF». Deuxième du géant mercredi, le jeune Helvète de 22 ans est monté à nouveau sur la seconde marche du podium en slalom derrière le grand leader du classement général, Marcel Hirscher, qui a signé jeudi le 63e succès de sa carrière, le 29e en slalom.

Malgré le sel et l'eau balancés entre les deux manches pour tenter d'améliorer la qualité de la neige, la piste s'est détériorée petit à petit après le passage des premiers concurrents en début d'après-midi. Douzième de la première manche, Loïc Meillard s'est élancé avant tous les cadors. Le Neuchâtelois a confirmé son excellente forme du moment avec un deuxième tracé tout en rythme et en fluidité. Et puis il a attendu, sagement, mais avec un plaisir non dissimulé, le passage des dix derniers concurrents en tant que leader. Jusqu'à celui de Marcel Hirscher.

Au lendemain de sa déconvenue lors du géant, ponctué d'un 6e rang inhabituel pour lui, le septuple vainqueur de la Coupe du monde a remis les pendules à l'heure sur ce deuxième slalom de la saison - celui de Val d'Isère avait été annulé à cause du vent le 9 décembre. Sous les encouragements d'un public acquis à sa cause, l'Autrichien de 29 ans s'est imposé avec près de 4 dixièmes d'avance sur Loïc Meillard et quasi 5 sur le Norvégien Henrik Kristoffersen. La Suisse a réalisé un joli tir groupé avec Daniel Yule (5e) et Ramon Zenhäusern (10e). Luca Aerni (17e) et Sandro Simonet (26e) sont aussi rentrés dans les points.

Ton opinion