Lola Dubini insultée dans la rue
Publié

GrossophobieLola Dubini insultée dans la rue

Alors qu’elle se promenait, la youtubeuse a reçu des injures de passants à cause de son poids. Ceux-ci ont été sanctionnés par la police.

Lola Dubini fait partie du casting de la nouvelle saison de «Danse avec les stars» sur TF1.

Lola Dubini fait partie du casting de la nouvelle saison de «Danse avec les stars» sur TF1.

Thomas Braut

Si Lola Dubini est ravie de participer à la onzième saison de «Danse avec les stars», aux côtés notamment de Bilal Hassani, Lucie Lucas, ou encore Vaimalama Chaves, elle doit aussi faire face à la méchanceté de certains qui ne veulent pas la voir dans le programme de TF1. Interviewée dans l’émission «Un éclair de Guény», sur le site de «Télé Star», la youtubeuse et chanteuse a raconté une mésaventure qui l’a blessée. «Récemment, je me suis fait insulter dans la rue, jusqu’à faire intervenir les policiers en civil quand même. On m’a dit: «Pour faire «Danse avec les stars», il faut maigrir!» a-t-elle expliqué à l’animateur Maxime Guény.

Les malotrus ont été sanctionnés. «Des flics les ont entendus et leur ont filé 135 balles d’amende, a continué Lola. Et j’étais avec une de mes copines Miss France, qui ne s’est pas empêchée de leur dire ce qu’elle pensait.» La Lyonnaise de 27 ans ignorait que ce genre d’agression était considéré comme un délit dans son pays. «Ils ont pris 135 euros par tête parce que ce qu’il faut le savoir, et je ne le savais pas, maintenant il y a une loi en France contre le harcèlement de rue et le sexisme dans la rue. Donc si vous croisez des policiers et que vous êtes en train de vous faire insulter ou harceler, n’hésitez pas à les alpaguer, a-t-elle conseillé. Alors bon, d’aucuns diront qu’il y a un préjudice moral, certes, mais déjà 135 balles, ça les fait réfléchir.»

Ce n’est pas la première fois que Lola est victime de grossophobie. En juin 2020, elle avait poussé un coup de gueule sur Instagram en postant une photo d’elle en soutien-gorge, afin de faire comprendre à ses abonnés que l’on devait «se foutre de l’image que l’on donne et de comment les autres nous voient ou nous définissent.»

(lja)

Ton opinion

4 commentaires