20.11.2020 à 17:47

CoronavirusL’OMS salue une étude britannique sur l’immunité

Une étude britannique publiée ce vendredi montre une immunité d’au moins six mois chez la plupart des personnes infectées par le Covid-19.

L’OMS a salué l’étude britannique qui pourrait «potentiellement» étendre «la période pour laquelle nous savons qu’il y a une probable protection».

L’OMS a salué l’étude britannique qui pourrait «potentiellement» étendre «la période pour laquelle nous savons qu’il y a une probable protection».

KEYSTONE

L’OMS salue «une nouvelle prometteuse» après la publication d’une étude britannique vendredi qui montre une immunité d’au moins six mois chez la plupart des personnes infectées par le Covid. Elle a relevé que celle-ci était encourageante aussi sur la question du vaccin.

Des détails supplémentaires doivent être encore évalués sur cette étude menée depuis huit mois auprès de 12’180 soignants. Ceux-ci ont été régulièrement testés pour établir s’ils avaient des anticorps et s’ils avaient le Covid. «Une infection par le Covid offre une protection contre une réinfection pour la plupart des gens pendant au moins six mois», a déclaré l’un des responsables.

Positif pour les futurs vaccins

À Genève, le chef du programme d’urgence au sein de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Michael Ryan a dit à la presse qu’il était bon de voir «une réponse immunitaire durable» chez les individus. Cette étude pourrait «potentiellement» étendre «la période pour laquelle nous savons qu’il y a une probable protection».

Il faut souhaiter que celle-ci puisse être encore plus longue même si «nous savons qu’elle pourrait être limitée», a ajouté Michael Ryan. Ces indications laissent penser que l’immunité grâce à l’un des futurs vaccins pourrait être durable, a-t-il expliqué.

L’OMS veut plus d’infos

Plus de 300 études ont été publiées sur la question de la durée des anticorps, mais presque toutes portent seulement sur quelques mois. L’OMS veut encore voir jusqu’à quand ces personnes peuvent être immunisées et d’autres données sur les cas de Covid observés récemment. Au total, une cinquantaine de pays veulent avancer sur cette question, a dit de son côté une épidémiologiste de l’organisation.

Le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus a déploré lui que le nombre de cas depuis un mois ait dépassé celui sur les six mois précédents. Près de 56 millions de personnes ont été infectées dans les différents pays.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!