New York dépassé: Londres devient capitale mondiale du meurtre
Actualisé

New York dépasséLondres devient capitale mondiale du meurtre

Le nombre de meurtres commis à Londres a dépassé pour la première fois celui enregistré à New York, en février et en mars, selon le «Sunday Times».

Scène de crime à Tottenham, dans le nord de Londres, le 3 avril 2018.

Scène de crime à Tottenham, dans le nord de Londres, le 3 avril 2018.

Keystone

Quinze personnes ont été tuées à Londres en février, contre 14 à New York, deux villes de taille similaire, selon les chiffres de la police. En mars, 22 meurtres ont été commis à Londres, soit un de plus qu'à New York. Le dernier en date est celui d'une adolescente de 17 ans (voir photo ci-dessous) mortellement blessée sur Chalgrove Road, à Tottenham, dans le nord de la capitale britannique.

Mais en comparant les deux villes depuis le début de l'année, New York arrive en tête. Selon la police londonienne, sur les 46 meurtres commis dans la capitale britannique depuis le début de l'année, 31 sont attribuables à des agressions à l'arme blanche contre laquelle la ville tente de lutter.

Un couteau pour l'allure

Elle a dit avoir dénombré huit meurtres en janvier, 15 en février, 22 en mars et un depuis début avril. En 2017, 134 personnes ont été tuées à Londres - en incluant les victimes d'attentats -, dont 80 poignardées.

Le nombre d'homicides a crû de 40% dans la capitale britannique au cours des trois dernières années. A New York, il a chuté de 87% depuis 1990.

Dans la plupart des cas, les agressions ne sont pas liées à Londres à la criminalité organisée, mais à des individus isolés, qui portent une arme pour se sentir en sécurité ou se donner une allure. Le phénomène touche particulièrement les mineurs, de plus en plus nombreux à porter un couteau.

(NewsXpress)

Ton opinion