Grande-Bretagne: Londres gèle la taxe sur le whisky écossais
Actualisé

Grande-BretagneLondres gèle la taxe sur le whisky écossais

Le ministre britannique des Finances, George Osborne, a annoncé mercredi un gel de la taxe sur le whisky écossais, un cadeau à l'Ecosse à six mois du référendum sur l'indépendance.

«Pour soutenir cette industrie, au lieu d'augmenter les taxes sur les whiskys et les autres spiritueux, je vais aujourd'hui les geler», a affirmé mercredi le ministre britannique des Finances, George Osborne.

«Pour soutenir cette industrie, au lieu d'augmenter les taxes sur les whiskys et les autres spiritueux, je vais aujourd'hui les geler», a affirmé mercredi le ministre britannique des Finances, George Osborne.

«Le whisky écossais est une success story britannique énorme. Pour soutenir cette industrie, au lieu d'augmenter les taxes sur les whiskys et les autres spiritueux, je vais aujourd'hui les geler», a indiqué le Chancelier de l'Echiquier en présentant le budget britannique devant le parlement.

En janvier, le gouvernement britannique avait déjà annoncé des mesures destinées à renforcer la protection contre la contrefaçon du whisky écossais, l'un des produits britanniques les plus connus à l'étranger.

Selon le gouvernement, le secteur du whisky écossais rapporte annuellement environ 4 milliards de livres (près de 5,8 milliards de francs suisses) à l'économie écossaise et emploie plus de 10'000 personnes en Ecosse.

Evoquant la chute des revenus fiscaux du pétrole en mer du Nord, sur lesquels comptent beaucoup les indépendantistes écossais, M. Osborne, l'un des plus fervents opposants à l'indépendance de l'Ecosse, a jugé par ailleurs que cela rappelait «à quel point le budget d'une Ecosse indépendante serait précaire». «La Grande-Bretagne est mieux unie», a-t-il martelé, alors que les Ecossais doivent se prononcer le 18 septembre sur la question de l'indépendance lors d'un référendum.

(afp)

Ton opinion