Union européenne: Londres risque des amendes en cas de refus
Actualisé

Union européenneLondres risque des amendes en cas de refus

La Grande-Bretagne risque des pénalités si elle exclut de s'acquitter de sa contribution au budget européen le 1er décembre, a averti lundi la Commission européenne.

L'exécutif communautaire s'est dit «surpris» par le refus affiché vendredi par le Premier ministre David Cameron.

L'exécutif communautaire s'est dit «surpris» par le refus affiché vendredi par le Premier ministre David Cameron.

L'Exécutif communautaire s'est dit «surpris» par le refus affiché vendredi par le Premier ministre David Cameron. «La loi impose aux Etats de verser leur contribution au budget européen le 1er décembre. Si cela n'est pas fait, la Commission peut imposer des amendes», a déclaré le commissaire au Budget, Jacek Dominik.

La contribution britannique pour 2014 a été augmentée de 2,1 milliards d'euros avec la prise en compte des chiffres révisés du PIB du Royaume-Uni. «Je ne paierai pas cette addition le 1er décembre. Et si certains pensent que cela va arriver, ils vont voir», a lancé le Premier ministre britannique vendredi à l'issue du sommet européen à Bruxelles. «Nous n'allons pas sortir notre chéquier», a-t-il fulminé.

Jacek Dominik s'est dit «très surpris» par la position de M. Cameron. «Les données sur leur PIB sont fournies par les Etats à l'office statistique de l'UE, Eurostat», a-t-il rappelé. Londres, comme toutes les autres capitales, a été informé des conséquences de cette révision le 17 octobre, et le point a ensuite été discuté au cours d'une réunion technique. «A aucun moment, l'administration britannique n'a émis d'objection», a-t-il souligné. (ats)

Ton opinion