Réfugiés ukrainiens – Londres va installer une «sorte de consulat» à Calais, annonce Paris

Publié

Réfugiés ukrainiensLondres va installer une «sorte de consulat» à Calais, annonce Paris

Le ministre français de l’Intérieur a dit que son homologue britannique allait faciliter la délivrance de visas aux Ukrainiens. Plusieurs dizaines d’entre eux sont déjà dans le nord de la France.

Avant d’arriver à Calais pour recevoir un visa d’entrée au Royaume-Uni, de nombreux réfugiés ukrainiens ont débarqué à l’aéroport de Paris-Beauvais.

Avant d’arriver à Calais pour recevoir un visa d’entrée au Royaume-Uni, de nombreux réfugiés ukrainiens ont débarqué à l’aéroport de Paris-Beauvais.

AFP

Fuyant l’invasion de leur pays par la Russie, «plusieurs dizaines d’Ukrainiens se sont déjà présentés, depuis hier (mercredi, ndlr) à Calais et devant le tunnel sous la Manche ou devant le port» pour rejoindre leurs familles au Royaume-Uni, a déclaré Gérald Darmanin, sur France Inter.

Au total, environ «800 Ukrainiens» sont arrivés en France depuis le début de la guerre, «parfois en transit vers l’Espagne ou vers l’Angleterre». Gérald Darmanin a affirmé avoir obtenu l’accord de son homologue britannique, Priti Patel, d’installer «une sorte de consulat à Calais», avec l’envoi d’un agent consulaire britannique sur place, pour faciliter la délivrance des visas.

Mardi, Paris avait demandé à Londres d’assouplir ses conditions d’octroi de visas aux réfugiés ukrainiens, craignant un blocage sans solution des familles dans le nord de la France. L’Élysée pointait notamment «une lourdeur administrative», car les sésames n’étaient pas délivrés sur place, mais seulement dans leurs consulats et ambassades.

Exigences britanniques assouplies

Depuis lundi, une famille de neuf Ukrainiens arrivée en voiture à Calais, pour rejoindre le Royaume-Uni, mais refoulée faute de visas, est logée dans une auberge de jeunesse mise à disposition par la maire de la commune, Natacha Bouchart.

Critiqué pour son manque de générosité envers les réfugiés, le gouvernement britannique a assoupli, mardi, ses exigences pour délivrer des visas aux Ukrainiens ayant des proches au Royaume-Uni. D’abord accordés à la famille «immédiate», comme les époux, les visas sont désormais délivrés aux membres élargis du foyer, «des parents aux grands-parents, enfants majeurs, frères et sœurs», a indiqué Priti Patel.

Les Ukrainiens sans famille au Royaume-Uni peuvent aussi être parrainés par des individus, ONG ou entreprises.

(AFP)

Ton opinion

3 commentaires