Actualisé 29.02.2012 à 14:54

Politique genevoise

Longchamp récupère les dossiers de Muller

Le Conseil d'Etat genevois a annoncé ce mercredi la date ainsi que les modalités du scrutin partiel pour élire le nouveau magistrat qui remplacera Mark Muller, démissionnaire.

Le président du Conseil d'Etat, Pierre-François Unger (au centre), accompagné de François Longchamp (à sa droite) et Michèle Künzler (à sa gauche).

Le président du Conseil d'Etat, Pierre-François Unger (au centre), accompagné de François Longchamp (à sa droite) et Michèle Künzler (à sa gauche).

Le premier tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat genevois se tiendra le 17 juin prochain. Si aucun des candidats en lice n'obtient 33% des voix, un second tour sera organisé le 22 juillet. Le futur magistrat remplacera Mark Muller, qui quitte ses fonctions ce mercredi suite à l'affaire du MàD.

Quant au département dont avait la charge le libéral démissionnaire, celui des constructions et des technologies de l'information (DCTI), c'est le radical François Longchamp qui en reprend les rênes dans l'intérim. «C'est une décision de l'ensemble du Conseil d'Etat, a-t-il commenté. Il est des choses que le devoir appelle de faire. Ma volonté est d'assurer la continuité et le bon fonctionnement du département.» Il aura ainsi à gérer deux portefeuilles, puisqu'il est déjà en charge de celui de la solidarité et de l'emploi.

Les grands dossiers du DCTI, tels que la construction du RER CEVA et la réalisation du futur quartier Praille-Acacias-Vernets (PAV), feront toutefois l'objet de larges consultations au sein du gouvernement cantonal. A noter que Mark Muller n'a pas souhaité siéger au Conseil d'Etat pour son ultime séance. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!