Actualisé 13.02.2019 à 15:19

Chimie

Lonza va produire des dérivés de cannabidiol

Un dérivé synthétique d'une substance présente dans le cannabis va servir au traitement de la sclérose en plaques.

Le groupe chimique va produire des capsules remplies d'un dérivé de cannabidiol.

Le groupe chimique va produire des capsules remplies d'un dérivé de cannabidiol.

Keystone/Photo d'illustration

Le chimiste et sous-traitant de l'industrie pharmaceutique Lonza va produire un dérivé synthétique du cannabidiol, un cannabinoïde présent dans le cannabis, pour le traitement de la sclérose en plaques et la sclérodermie systémique, a annoncé mercredi le groupe bâlois.

Selon les termes du contrat conclu avec l'américain Emerald Health Pharmaceuticals, la filiale Lonza Pharma & Biotech va synthétiser l'ingrédient pharmaceutique actif et développer le produit sous forme de capsules remplies de liquide, a précisé la société dans un communiqué. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été révélés.

Emerald Health Pharmaceuticals, dont le siège est à San Diego en Californie, est spécialisé dans le développement de médicaments à base de cannabinoïde, destinés au traitement de maladies graves comme les diverses formes de scléroses, ainsi que les maladies de Huntington et de Parkinson. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!