15.10.2020 à 08:23

IndustrieLonza vise une croissance à 2 chiffres pour 2023

Le groupe rhénan veut atteindre une croissance de plus de 10% d’ici trois ans. Lonza va réformer sa structure afin de pouvoir mieux répondre à la progression de ses affaires dans la pharma et la biotechnologie.

Le logo de la Lonza en Valais est visible sur l’un des nouveaux bâtiments du site le jeudi 6 août 2020 à Viège.

Le logo de la Lonza en Valais est visible sur l’un des nouveaux bâtiments du site le jeudi 6 août 2020 à Viège.

KEYSTONE

Le sous-traitant de l’industrie pharmaceutique Lonza a présenté jeudi ses objectifs d’ici à 2023 ainsi que des changements structurels, dans un contexte de crise pandémique. Le futur directeur général déjà désigné, Pierre-Alain Ruffieux, prendra ses fonctions en novembre prochain.

Le groupe rhénan veut atteindre une croissance de plus de 10% d’ici 2023, d’après un communiqué publié jeudi.

Il veut en outre faire progresser la marge de son excédent d’exploitation (Ebitda) autour des 33-35% et parvenir à un rendement des capitaux investis (Roic) d’au moins 10%.

Pour répondre à la concentration progressive de ses affaires dans l’industrie pharmaceutique et de biotechnologie, Lonza va réformer sa structure et se doter de quatre nouvelles divisions.

La principale, «Biologics» (sciences de la vie), représente pas moins de 47% des ventes du sous-traitant.

Vient ensuite «Capsules and Health Ingredients» (capsules et ingrédients de santé) à 27% des ventes, «Small Molecules» (petites molécules) à 16% du chiffre d’affaires et enfin «Cell & Gene Therapy and Bioscience» (thérapie cellulaire et génique et bioscience) à 10%.

Enfin, le nouveau directeur général Pierre-Alain Ruffieux prendra officiellement ses fonctions en novembre prochain.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!