Actualisé 15.08.2017 à 17:22

«The Party»Lorsque la fête dégénère en règlement de comptes

«The Party» débute avec une innocente célébration et se termine dans le sang. Jouissif!

von
Marine Guillain

Sur une musique très douce, Janet (Kristin Scott Thomas) ouvre la porte de chez elle et braque une arme sur la personne en face, le spectateur. On sait dès lors que les choses vont mal se passer. Retour en arrière.

Bill (Timothy Spall) met un vinyle jazzy puis s'assoit, pendant que sa femme Janet s'affaire en cuisine tout en répondant au téléphone qui sonne sans cesse. Pourquoi Bill semble-t-il aussi défait, enfoncé dans son fauteuil, sa bouteille d'alcool à la main? On sonne à la porte. Les invités ­arrivent pour le dîner. Ils viennent célébrer la réussite de Janet, tout juste nommée ministre de la Santé. Il y a d'abord April et Gottfried, couple sur le point de divorcer, en conflit permanent. Puis Martha et Jinny, deux lesbiennes venant d'apprendre qu'elles vont avoir des triplés. Et enfin Tom, qui se fait une ligne de coke à peine arrivé et cache un revolver sur lui...

Une révélation sort. Elle en entraîne d'autres. La mince couche de paraître («On simule tous», dit la lucide April) s'évapore au profit de dérapages ­incontrôlés, toujours sur cette musique douce, en parfait décalage. Film en noir et blanc, «The Party» pointe les vices de chacun de manière assez jubilatoire et monte en intensité dans le cynisme et le mordant. Les prestations d'acteurs sont au sommet et la fin, surprenante, arrive (après 1h05) presque trop vite...

«The Party» De Sally Potter. Avec Kristin Scott Thomas, Timothy Spall, Bruno Ganz. Sortie mercredi 16 août 2017. ****

«The Party» De Sally Potter. Avec Kristin Scott Thomas, Timothy Spall, Bruno Ganz. Sortie mercredi 16 août 2017. ****

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!