Actualisé 04.10.2010 à 09:17

Clip controverséLouboutin force un rappeur à détruire 8'000 CD

La marque de luxe française Christian Louboutin n'a pas apprécié d'être citée dans un morceau d'Ol Kainry et l'a attaqué en justice. Les deux parties témoignent en primeur.

de
Fabrice Aubert

Depuis quelques mois, le clip de «Sexy Legging et Louboutin» fait le tour du web. Il s'agit du dernier single du rappeur Ol Kainry annonçant son nouvel album dont la sortie était prévue le 20 septembre.

Mais trois jours avant cette date, les avocats de la marque de haute couture Christian Louboutin ont demandé au Tribunal de commerce de Paris une assignation en référé pour empêcher la commercialisation du CD. «Nous avons demandé la suspension de la diffusion du clip ainsi que l'interdiction de la vente des disques», nous explique Xavier Ragot, responsable du service juridique de la griffe de luxe. «Il n'était pas question que le CD sorte avec ce morceau dessus.»

Le représentant de Louboutin regrette que le nom de la marque ait été utilisé sans l'accord de ses responsables, mais surtout n'accepte pas d'être associé au clip le qualifiant de «très vulgaire pour rester poli». «En plus de ça, la paire de chaussures que l'on voit en gros plan au début de la vidéo est une contrefaçon puisqu'il n'existe aucun modèle de ce type dans nos collections», précise Monsieur Ragot.

Près de 8'000 disques détruits

«Comment puis-je savoir que les chaussures que les figurantes amènent sont des vraies ou des fausses Louboutin?», s'interroge Ol Kainry, contacté par nos soins. Le rappeur parisien comprend que le couturier tienne à «contrôler son image» mais regrette de devoir en payer le prix fort. «Je sors mon album en indépendant donc je finance tout moi-même et cette affaire va me coûter très cher puisque tout le processus était en route pour que le CD soit commercialisé», explique-t-il.

Près de 8'000 disques ont été pressés et la majorité avaient déjà été envoyés dans les magasins. Certains disques sont même arrivés le 20 septembre chez des clients qui l'avaient précommandé.

Mais pour «faire preuve de bonne volonté et démontrer qu'il n'y avait aucune intention d'offenser qui que ce soit», le distributeur de l'album «Iron Mic» a décidé de détruire tous les exemplaires rappelés à la dernière minute auprès des détaillants de toute la France.

Une perte financière difficile à chiffrer mais dépassant les 10'000 euros, selon Ol Kainry, qui doit maintenant refaire presser tous les CD. «Je ne sais pas encore s'il s'agira du même album avec une chanson à la place de 'Sexy Legging et Louboutin' ou d'un remix du morceau. Peut-être même que je vais faire un tout autre disque, voire un double-CD», nous révèle-t-il.

«La plupart des gens pensaient que Louboutin désignait des fesses en argot»

Le rappeur avoue ne pas comprendre la réaction du couturier dont la marque n'est «ni insultée ni dévalorisée» tant dans le morceau que dans la vidéo dont les échos du public ont été très positifs. «En plus neuf personnes sur dix ne connaissaient pas Louboutin, la plupart pensaient que cela voulait dire 'paire de fesses' dans mon argot», ironise-t-il.

Il admet tout de même que le côté sexy du clip a pu choquer et explique qu'il était prêt à le «zapper» mais regrette que le couturier ait envoyé immédiatement ses avocats auprès du distributeur de l'album au lieu d'engager un dialogue au préalable. «Je ne sais même pas s'il est dans son droit, puisque des marques sont citées à la pelle dans les titres de rap», ajoute Ol Kainry. Le dernier morceau de Kanye West s'appelle d'ailleurs «Christian Dior Denim Flow».

Selon un avocat suisse, «comme la marque est déposée, l'utiliser sans autorisation est contraire au droit de la propriété intellectuelle. En plus de devoir retirer le clip, le rappeur risquera sans doute de devoir payer une indemnité pour usage sans autorisation de la marque.»

Le jugement aura lieu le 20 octobre.

Louboutin précise que l'assignation en référé n'a rien à voir avec le style de musique puisque la marque avait travaillé avec Jennifer Lopez qui leur avait dédié un single l'an passé.

Jennifer Lopez chante «Louboutins» en live aux MTV Awards 2009:

Le morceau «Sexy Legging et Louboutin» est encore en écoute sur le blog d'Ol Kainry.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!