E-sport : LOUD prend sa revanche et hisse le Brésil au firmament

Publié

E-sport LOUD prend sa revanche et hisse le Brésil au firmament

La team auriverde a remporté, dimanche à Istanbul, le mondial de «Valorant» face aux Américains d’OpTic Gaming. 

par
Loïc Gebhard
La finale a affiché un pic d’audience à plus de 1,5 million de spectateurs, un record pour «Valorant». 

La finale a affiché un pic d’audience à plus de 1,5 million de spectateurs, un record pour «Valorant». 

Colin Young-Wolff/Riot 

«Notre secret, c’est de faire des erreurs, mais d’atteindre notre but au final, et de le faire bien.» Ces quelques mots, prononcés par le capitaine de LOUD au moment de soulever le trophée des Championnats du monde de «Valorant», en disent long. Souvent sous-estimée, la team brésilienne est devenue diman­che soir à Istanbul, la toute première équipe d’Amérique du Sud à remporter un titre international sur le jeu de Riot, en s’imposant 3-1 face aux Américains d’OpTic Gaming.

Une belle revanche et un ace 

Cinq mois après leur finale malheureuse à Reykjavik, l’Argentin Saadhak et les Brésiliens Aspas, Less, PANcada et Sacy, ont donc pris leur revan­che sur leurs rivaux nord-américains. Une double revanche, même, puisque LOUD a battu une première fois OpTic 2-0 dans l’Upper Bracket, avant de retrouver le «Green Wall» après l’élimination de DRX. En finale, les deux teams ont fait pleuvoir le feu sur «Ascent», arrachée 15-13 par LOUD. OpTic est parvenue à égaliser sur «Bind» (13-6), mais les Américains ont ensuite laissé les choses leur échapper: alors qu’ils menaient 5-0 sur «Breeze», ils se sont fait dépasser 14-16. Galvanisés par leur remontada, les Brésiliens ont ravi le titre sur «Haven» ­(13-5), avec un ace de folie de Less.

Ce premier sacre auriverde marque également un tournant pour «Valorant», la ligue devenant franchisée en 2023. Et c’est au Brésil justement, à Sao Paulo, que son coup d’envoi sera donné en février.

Ton opinion

0 commentaires