Caraïbes - L’ouragan Grace atteint la côte du Mexique
Publié

CaraïbesL’ouragan Grace atteint la côte du Mexique

Jeudi, les côtes mexicaines ont été frappées par des vents atteignant les 130 km/heure. Les avions ont été cloués au sol.

En prévision de l’arrivée de l’ouragan Grace, les touristes en séjour sur la côte ont eu pour consigne de se diriger vers des abris.

En prévision de l’arrivée de l’ouragan Grace, les touristes en séjour sur la côte ont eu pour consigne de se diriger vers des abris.

Reuters

L’ouragan Grace, accompagné de vents allant jusqu’à 130 km/h, a touché jeudi les côtes du Mexique sur son long littoral sur les Caraïbes, qui abrite les principales destinations touristiques de ce pays, dont Cancún.

Le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), dont le siège est à Miami, a déclaré dans son dernier bulletin que cette tempête, renforcée mercredi en ouragan de catégorie 1 (la plus basse sur les 5 niveaux de l’échelle de Saffir-Simpson), se trouvait à 16 kilomètres de la station balnéaire de Tulum, au Mexique.

Mercredi, en prévision de son arrivée, les avions ont été cloués au sol et les touristes en séjour sur la côte ont eu pour consigne de se diriger vers des abris.

Nombreux vols annulés

Au moins 124 vols quittant ou arrivant à Cancún ont été annulés, a fait savoir sur Twitter son maire, Mara Lezama. «Les hôtels de Tulum ont été évacués, et les touristes dirigés vers différents abris», a déclaré Carlos Joaquin, le gouverneur de l’État de Quintana Roo (sud-est).

Cent vingt-cinq autres personnes des localités environnantes ont été également évacuées, tandis que la circulation maritime vers les îles à proximité a été suspendue et les ports fermés, a-t-il indiqué sur Twitter.

Les météorologues estiment que Grace devrait traverser la péninsule du Yucatan pour ressortir dans le golfe du Mexique avant de toucher à nouveau terre samedi dans le sud de l’État de Tamaulipas (nord-est). Il pourrait «être accompagné de vents violents et d’ondées de tempête» affectant une partie du Yucatan, selon le NHC.

«On ne sait pas ce qui va nous tomber dessus»

Ces précipitations pourraient sur certains secteurs provoquer des inondations soudaines, ainsi que des coulées de boue. Elles pourront être accompagnées d’importantes vagues sur la côte, a alerté le centre. Les commerces de la côte ont barricadé leurs devantures, tandis que les pêcheurs et les tour-opérateurs ont déplacé leurs bateaux vers l’intérieur des terres, et que les touristes profitaient des dernières heures de soleil.

Dans l’État de Quintana Roo, la protection civile a déjà mis en place 85 abris pour accueillir la population la plus vulnérable. Dans les supermarchés de Cancún, certains habitants faisaient des réserves de nourriture malgré les appels des autorités à ne pas céder aux achats de panique.

«On ne sait pas ce qui va nous tomber dessus», a déclaré Hortencia Rodriguez, une femme au foyer de 41 ans. «Avec Wilma, nous n’étions pas préparés et nous avons été durement touchés», a-t-elle rappelé en référence à l’ouragan de catégorie 5 (le plus haut niveau) qui a frappé Cancún en 2005.

(AFP)

Ton opinion

3 commentaires