Actualisé 27.01.2011 à 15:10

Descente de Chamonix

Lourde chute de Scheiber à l'entraînement

L'Autrichien Mario Scheiber a été victime d'une lourde chute jeudi lors du premier entraînement de la descente de Chamonix (Alpes françaises), comptant pour la Coupe du monde.

Après Patrik Jaerbyn (Su) et Hans Grugger (Aut) ces dernières semaines, Mario Scheiber a lui aussi été victime d'une chute lourde de conséquences. A la suite de sa culbute lors du premier entraînement en vue de la descente de Chamonix (Fr), l'Autrichien de 27 ans a perdu connaissance et a dû être évacué vers l'hôpital de Sallanches.

Parti avec le dossard 14, Scheiber est parti à la faute aux deux-tiers du parcours sur le «Verte des Houches». Le quatrième de la dernière descente de Kitzbühel a frappé la neige avec sa tête et s'est ensuite écrasé à pleine vitesse dans les filets de sécurité au niveau de la «Bosse de Covagnet».

Il a alors perdu connaissance pendant deux à trois minutes. Immédiatement secouru, Scheiber a été perfusé sur place par les secouristes avant d'être héliporté vers le contre hospitalier le plus proche. Il souffre d'une fracture de la clavicule droite, du nez et à une pommette, ainsi que de coupures au visage.

Cuche arrêté

S'élançant juste après le Tyrolien, Didier Cuche a été stoppé dans sa progression par un drapeau jaune. Le Neuchâtelois comptait alors près d'une seconde d'avance au premier pointage sur le futur vainqueur Klaus Kröll. Ce premier galop d'essai a ensuite été interrompu près d'une demi-heure. Le dossard rouge de la discipline n'a pas pris la peine de remonter et a terminé directement son parcours depuis l'endroit où il avait dû s'arrêter.

«Là où Scheiber est tombé, il y a des passages de creux et de bosses qui sont complètement dans le noir», a indiqué Cuche. «C'est vraiment la difficulté de cette piste. C'est tout à l'ombre et on ne voit pas toujours où on skie. Dans les compressions, il faut faire juste», a analysé le vainqueur de Kitzbühel. «Si cela avait été le dernier entraînement ou que la météo n'était pas bonne, je serais remonté au départ, mais là je ne voulais pas puiser dans mes batteries pour rien.»

Hoffmann s'y sent bien

Vainqueur d'un souffle devant Cuche à Wengen, Kröll a terminé en tête d'un premier entraînement perturbé par la chute de Scheiber et les conditions de visibilité changeantes. Sixième, Ambrosi Hoffmann a pour sa part fini meilleur Suisse à 0''34 de l'Autrichien. «Je pense que c'est une piste pour moi», a souri le Grison. «Sur le haut du tracé, c'est assez technique tandis que sur la fin, c'est le matériel qui va parler.»

Alors que certains grands noms (Jean-Baptiste Grange, Carlo Janka et Bode Miller notamment) ont préféré zapper Chamonix en vue des Mondiaux de Garmisch-Partenkirschen, Silvan Zubriggen est pour sa part bien présent dans la station de Haute-Savoie .«Je souffre encore un peu du dos», a toutefois lâché le Valaisan au terme de sa descente bouclée à la 31e place. Ivica Kostelic, lui, ne connaît toujours pas la fatigue. Le Croate a fini septième sans forcer. (ats)

Coupe du monde messieurs à Chamonix, 1er entraînement en vue de la descente de samedi:

1. Klaus Kröll (Aut) 2'02''53. 2. Georg Streitberger (Aut) à 0''04. 3. Christof Innerhofer (It) à 0''10. 4. Hannes Reichelt (Aut) à 0''14. 5. Yannick Bertrand (Fr) à 0''28. 6. Ambrosi Hoffmann (S) à 0''34. 7. Ivica Kostelic (Cro) à 0''58. 8. Michael Walchhofer (Aut) à 0''59. 9. Patrick Küng (S) à 0''65. 10. Adrien Theaux (Fr) à 0''67.

Puis: 19. Cornel Züger (S) à 1''47. 21. Aksel Lund Svindal (No) à 1''58. 30. Beat Feuz (S) à 2''35. 31. Silvan Zurbriggen (S) à 2''36. 33. Vitus Lüönd (S) à 2''43. 44. Tobias Grünenfelder (S) à 3''06. 46. Ami Oreiller (S) à 3''09. 48. Marc Gisin (S) à 3''18. 51. Christian Spescha (S) à 3''70. 72 au départ, 70 classés. Eliminé: Mario Scheiber (Aut/chute). Didier Cuche (S) a été arrêté après la chute de Scheiber.

Données techniques: piste La Verte, 3370 m de long, 870 m de dénivelé, 47 portes; traceur Helmut Schmalzl (It/FIS).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!