«Lourdes pertes» en Corée du Nord après le passage de Wipha
Actualisé

«Lourdes pertes» en Corée du Nord après le passage de Wipha

Séoul - Le typhon Wipha, qui a balayé la Corée du Nord, accompagné de pluies diluviennes, a provoqué «de lourdes pertes», notamment dans les récoltes, et des inondations, a indiqué vendredi l'agence officielle KCNA.

Les inondations qui touchent l'ouest du pays et la capitale Pyongyang depuis trois jours et interviennent un mois après d'autres intempéries meurtrières, ont provoqué «d'importantes pertes», dans les récoltes de riz et d'autres produits agricoles, selon l'agence.

Menace sanitaire

Selon Kim Un-Chol, l'un des responsables de la Croix-Rouge nord- coréenne, le pays est confronté à une menace sanitaire en raison des dommages causés aux hôpitaux et autres infrastructures lors des inondations d'août.

«Ce qui nous inquiète le plus, c'est le déclenchement de maladies», a indiqué Kim Un-Chol, cité par «Chosun Sinbo», un journal pro-nord-coréen, publié à Tokyo. «De nombreux patients souffrent de diarrhée», a ajouté M. Kim, expliquant que les usines de traitement des eaux avaient été contaminées.

Les installations sanitaires sont dans «une situation misérable» avec 562 hôpitaux détruits et 2100 dispensaires endommagés», a-t-il ajouté tandis que les «pharmacies ont été inondées et l'ensemble des médicaments détruits».

Les fortes pluies qui se sont abattues sur l'ouest de la Corée du Nord entre mardi et jeudi ont de nouveau touché certaines zones sinistrées il y a un mois, selon KCNA.

Au moins 600 morts

Le pays se remet à peine des inondations du mois d'août, liées aux pluies de mousson qui ont fait au moins 600 morts et disparus et près d'un million de sinistrés. Ces inondations ont causé des dommages considérables, environ 200 000 ha de terres agricoles ayant été inondées avant les récoltes, ce qui a encore aggravé les pénuries alimentaires dont souffre chroniquement la Corée du Nord.

Selon M. Kim, plus de 40 000 maisons et 8000 bâtiments publiques ont été détruits tout comme 700 km de route et 153 km de lignes ferroviaires dans les inondations du mois d'août.

SDA/ATS

Ton opinion