Actualisé 10.01.2020 à 10:49

Canton des Grisons

Louve tuée par un train près de Bonaduz

Le cadavre du prédateur heurté par un train à Bonaduz subira des analyses génétiques afin de déterminer la meute dont il faisait partie.

Les accidents tuant des loups se multiplient dans les Grisons.

Les accidents tuant des loups se multiplient dans les Grisons.

Keystone

Une louve a été happée et tuée par un train des Chemins de fer rhétiques au nord de Bonaduz (GR) durant la nuit de la Saint-Sylvestre. L'on ignore dans l'immédiat de quelle meute elle faisait partie.

Le cadavre de l'animal se trouve actuellement à l'Institut pathologique de l'Université de Berne pour des analyses génétiques, précise l'Office de la chasse et de la pêche du canton des Grisons dans un communiqué diffusé vendredi.

Ce n'est de loin pas la première fois qu'un loup est tué par un véhicule dans le canton. Rien que l'an dernier, six canidés ont péri dans des circonstances similaires.

Deux sont morts durant la dernière semaine de 2019. L'Office de la chasse et de la pêche avait alors indiqué que les loups s'aventurent ces jours davantage en plaine et à proximité des zones habitées, à la recherche de nourriture. La neige qui s'est accumulée sur les hauteurs occasionne ces déplacements.

De façon générale, des centaines d'animaux perdent la vie chaque année lors d'accidents de circulation dans les Grisons. La police cantonale fait état de 865 accidents impliquant des bêtes sauvages pour la seule année 2018. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!