Actualisé 27.11.2009 à 06:33

CinémaLuc Besson reçoit un prix au Festival du film de Stockholm

Le réalisateur, scénariste et producteur français Luc Besson a reçu jeudi le Prix visionnaire du 20e Festival du film de Stockholm.

Il a déclaré à cette occasion que la réalisation du film «Le Grand Bleu» avait été une des épreuves les plus dures de sa carrière.

L'actrice et mannequin suédois Emma Sjöberg qui lui a remis cette récompense, un cheval de bronze, a souligné que depuis ses débuts il s'est affirmé, selon le jury, comme «un esprit universel».

Luc Besson, qui a retracé les grandes étapes de sa carrière commencée à l'âge de 17 ans, a expliqué lors d'une cérémonie qu'il s'était évanoui trois fois pendant le tournage du Grand Bleu.

«C'était très, très, très dur», a-t-il dit précisant que 24 semaines de tournage sous la mer avaient été nécessaires pour le réaliser. Il a raconté que son film, qui était au programme du Festival de Cannes de 1988, n'avait pu être remis qu'in extrémis aux organisateurs, six heures avant l'ouverture.

Il a raillé les critiques de cinéma de l'époque qui l'avaient démoli avant de devenir un succès avec 3 millions d'entrées en France. «Juste après Cannes, la presse française a tué mon film et moi», a-t-il dit au public.

«Il n'y avait pas de sexe, pas de violence, il était en anglais, il était trop long, la star du film était un dauphin qu'on ne pouvait pas interviewer...», a-t-il expliqué.

Pour le jury du festival de Stockholm Luc Besson qui est âgé de 50 ans est «un réalisateur visionnaire» car il «n'a cessé d'explorer de nouveaux mondes et de nous offrir ses visions personnelles depuis le métro souterrain et le fond des océans jusqu'à l'espace et les contes de fées fantastiques».

Le Festival avait primé samedi l'actrice américaine Susan Sarandon pour l'ensemble de sa carrière pour ses rôles emplis de «séduction et de rébellion». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!