Comédie: «Lucky Luke» tire plus juste en DVD
Actualisé

Comédie«Lucky Luke» tire plus juste en DVD

Relative déception au box-office: les aventures du fringant cow-boy doivent leur punch au réalisateur James Huth. La preuve en galette.

par
Fred Ferrari

C'est fou comme l'enthousiasme d'un cinéaste passionné peut être communicatif. Nul doute que, pour convaincre Jean Dujardin, Michaël Youn, Daniel Prévost ou Sylvie Testud de participer à sa version de «Lucky Luke», James Huth avait dans les yeux la même étincelle qui devait pétiller quand il a enregistré le commentaire audio du DVD.

Car ce dernier est comme un feu d'artifice d'espiègleries qui coupent court à tout soupçon de paresse. Peut-être le réalisateur de «Brice de Nice» en a-t-il même fait un peu trop. Il ne s'est pas inspiré d'un album précis de Morris et Goscinny, mais a piqué des épisodes à gauche ou à droite pour concocter un scénario original qui voit Lucky Luke revenir dans sa Daisy Town natale pour y mettre de l'ordre. Il a multiplié les prises de vues et fignolé le moindre détail, de la couleur d'une fumée de cigarette aux éclats de couleurs parsemés tout au long du film. Au point de perdre parfois un peu de vue l'essentiel dans un bouillonnement aussi épicé qu'épuisant.

Le punch de James Huth est tel qu'il réussit à rendre passionnant l'un des bonus les plus casse-gueule qui soit: le diaporama de près de 700 images de tournage, qu'il commente comme les cases d'une BD. Du coup, on a presque envie de conseiller à ceux qui n'ont pas vu le film au cinéma de le découvrir immédiatement avec sa version commentée.

Ton opinion