11.09.2020 à 09:04

GenèveL’UDC veut baisser les salaires des employés de la Ville

Le parti agrarien demande une réforme de la grille salariale de la fonction publique. La mesure concernerait uniquement les futurs employés de la municipalité.

de
dra
Les futurs employés  du Service des espaces verts , tout comme les autres nouveaux employés de la Ville de Genève, pourraient voir leur salaire diminué si les textes de l’UDC étaient adoptés.

Les futurs employés du Service des espaces verts , tout comme les autres nouveaux employés de la Ville de Genève, pourraient voir leur salaire diminué si les textes de l’UDC étaient adoptés.

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Après le Canton: la Ville de Genève. Alors que le Conseil d’Etat planche sur une diminution linéaire de 1% pour les fonctionnaires cantonaux, l’UDC souhaite de son côté une baisse des rémunérations dans la fonction publique en Ville de Genève, pour faire face à la crise économique. Le parti annonce le dépôt de deux textes en ce sens, a révélé la télévision Léman Bleu.

L’un d’entre eux demande une révision à la baisse de la grille salariale pour les nouveaux employés municipaux. Le statut du personnel déjà sous contrat ne serait ainsi pas touché. Le grand argentier de la Ville de Genève, le Vert Alfonso Gomez, accueille défavorablement la proposition, qui scandalise la gauche. «On a applaudi le personnel hospitalier tous les soirs et on propose après une baisse de salaires ainsi qu’une absence d'annuité», réagit le parti socialiste. Le PDC se dit quant à lui favorable à une éventuelle baisse des salaires des employés municipaux, mais sous conditions, «en concertation avec les partenaires sociaux».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
335 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

post tenebras lux

12.09.2020 à 17:47

Quand cesserons nous de tondre les citoyens et ceux qui créent des emplois? Quand cesserons-nous d'endetter les générations futures par calcul electoral et pour gaver une administration plethorique dont les postes sont trop souvent attribués par clientelisme politique plutôt que par compétence. Pourquoi autant d'irresponsabilité? Devons-nous vraiment repeter les mêmes erreurs que l'Argentine et la Grèce?

Liberland

12.09.2020 à 16:39

C est leur but après les monopoles ça a commencé a Swisscom il y a bien longtemps et ça continue, le problème c est les couts en Suisse du personnel Suisse une vraie plaie ouverte ! Ils préfèrent dire que les Suisses ne veulent pas faire certains Jobs c est pas vrai, litanie des populistes !

TAGADA

12.09.2020 à 16:02

Quand on voit que transporter les détenus coute deux fois plus cher avec des fonctionnaires qu'avec des privés. Quand on voit que la moitié du prix des transport publiques doivent être payés par les impôts pour être compétitifs avec les transport privé. Quand on voit que le contribuable qui paye seul une prévoyance professionnelle modeste doit encore participer par ses impôts à la prévoyance professionnels des fonctionnaire. On se dits qu'il est plus que temps de faire quelque choses.