Actualisé 24.05.2007 à 21:19

Ludovic Magnin prêt à faire son entrée dans l'histoire

FOOTBALL – Sacré champion d'Allemagne samedi dernier, le VfB Stuttgart visera le 1er doublé de son histoire, demain contre Nuremberg.

Cette finale de la Coupe sera aussi particulière pour Ludovic Magnin. A Berlin, le Vaudois du VfB s'apprête à entrer dans la légende du foot allemand en devenant le premier joueur à tout rafler avec deux clubs différents (n.d.l.r.: après 2004 sous les couleurs du Werder Brême).

– Après le week-end que vous avez passé, il est difficile de se concentrer de nouveau...

– Effectivement. On a bien fêté le titre, mais seulement une nuit. Après il fallait préparer Berlin.

– Où un sacré challenge s'offre à vous...

– Oui, nous avons la possibilité d'offrir son premier doublé à Stuttgart et de devenir des références. J'ai déjà vécu cette situation à Brême en 2004. Sur le plan émotionnel, c'était un peu moins fort. Comme je revenais d'opération, je n'avais pas pu disputer la finale de la Coupe.

– Nuremberg vous a posé problème cette saison (n.d.l.r.: défaites 0-3 et 1-4)...

– Oui, mais ces matches ne font pas référence. Il s'agissait les deux fois de parties de reprise. Et puis, notre incroyable série de cette fin de saison parle pour nous (n.d.l.r.: le VfB est invaincu depuis le 17 mars et a remporté ses neuf derniers matches). Par ailleurs, avec la quête du titre national, notre saison est déjà réussie. Nous ne sommes plus sous pression.

– Selon vous, quelle sera le clé du match ?

– Le style de jeu de Nuremberg est très atypique. Nous devrons à tout prix nous méfier des deux ailiers. Ce sont eux qui nous ont causé des soucis en championnat. Il s'agira de bien les surveiller.

Marc Fragnière

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!