Publié

FootballL’UEFA réfléchit à un Euro à 32 équipes

Afin de démocratiser encore un peu plus le Championnat d’Europe, l’UEFA souhaite élargir le format de la compétition. Ce qui suscite quelques questions.

par
Sport-Center
Après des changements pour les éditions 2016 et 2020, de nouvelles modifications pourraient survenir en 2028.

Après des changements pour les éditions 2016 et 2020, de nouvelles modifications pourraient survenir en 2028.

REUTERS

«Plus vite, plus haut, plus fort». La devise des Jeux olympiques modernes, qui vise l’optimisation de la performance, pourrait également s’appliquer à l’UEFA. En effet, selon l’agence AP, l’Union des associations européennes de football (UEFA) réfléchirait à modifier le format de l’Euro. Après avoir élargi le Championnat d’Europe à 24 sélections en 2016, puis l’avoir étendu à 11 pays pour l’Euro 2020, l’association basée à Nyon étudie la possibilité de mettre sur pied un tournoi entre 32 équipes pour l’édition 2028, alors que 55 nations sont affiliées à l’UEFA. Une manière d’optimiser le succès de l’Euro.

Si l’équation «plus de matches = plus d’argent» était appliquée, l’intérêt des premiers matches de la compétition diminuerait encore, alors que la qualification des 4 meilleurs troisièmes impacte déjà l’enjeu de la phase de groupes. Et que dire des matches pour atteindre la phase finale, s’il n’y a que 23 sélections qui passent à la trappe?

S’inspirer de la Nations League

La possibilité d’organiser des tournois de préqualification pour éliminer les nations les plus faibles a été évoquée, selon AP, qui cite des sources proches du dossier ayant voulu rester anonymes. Une méthode déjà employée en Asie et en Amérique du Nord pour les compétions continentales.

Il s’agirait de s’appuyer sur ce que propose la Nations League, en divisant les équipes selon leur classement. Cela permettrait d’offrir aux diffuseurs des rencontres plus équilibrées, donc plus attrayantes. Et les nations les plus prestigieuses pourraient être directement qualifiées pour la phase finale. Un format à 32 équipes réduirait aussi le risque qu’il y ait des «groupes de la mort», comme celui composé de la France, du Portugal et de l’Allemagne lors de cet Euro 2020.

Comme la FIFA

Avec cet élargissement de la compétition, l’UEFA suivrait la voie de la FIFA, Gianni Infantino ayant annoncé qu’il souhaitait une phase finale de Coupe du monde avec 48 équipes. Au-delà des raisons sportives et économiques, ces changements ont également une origine politique. En donnant la possibilité aux plus petites nations de se qualifier, les dirigeants de ces associations augmentent leur cote auprès de celles-ci, qui pourraient leur renvoyer l’ascenseur en votant pour eux.

Aucune date n’a pour le moment été indiquée quant à cette possible modification. Si le prochain Euro se disputera en Allemagne, l’hôte de l’édition 2028 n’a pas encore été désigné. L’Italie, la Turquie et la Russie seraient notamment sur les rangs. Mais une décision ne devrait pas tomber avant fin 2023.

Ton opinion

60 commentaires