Succession Couchepin: Lüscher en faveur de la retraite à 67 ans

Actualisé

Succession CouchepinLüscher en faveur de la retraite à 67 ans

Candidat PLR à la succession de Pascal Couchepin, Christian Lüscher partage l'opinion du Valaisan: l'âge de la retraite doit être élevé à 67 ans.

La mesure doit toutefois être accompagnée «par le principe de flexibilité» vers le bas mais aussi vers le haut, estime le Genevois.

«Je considère, statistique à l'appui, qu'une personne qui a 67 ans aujourd'hui est en réalité plus jeune en terme d'espérance de vie, en meilleure santé qu'une personne qui avait 67 ans dans les années 1970», a-t-il plaidé mercredi sur les ondes de la RSR.

Pour l'avocat, «il est impossible et inadmissible d'exiger d'un certain nombre de travailleurs, notamment dans la construction, qu'ils travaillent jusqu'à un âge aussi élevé.» Mais il réclame également une flexibilité vers le haut «pour ceux qui veulent continuer de mettre leurs compétences et leur savoir-faire au service de l'économie».

Pas de retraite à 67 ans par contre pour l'autre candidat figurant sur le double ticket PLR, Didier Burkhalter. «Je suis favorable à la retraite à 65 ans» avec des mécanismes de flexibilité qui existent mais doivent être améliorés, a précisé le Neuchâtelois.

(ats)

Ton opinion