Motocyclisme: Lüthi prend ses marques et une lourde chute
Actualisé

MotocyclismeLüthi prend ses marques et une lourde chute

Le pilote bernois a terminé avec le 11e chrono de la première journée d'essais libres du GP d'Australie.

par
Sport-Center
Thomas Lüthi le week-end dernier au Japon.

Thomas Lüthi le week-end dernier au Japon.

Keystone

La première journée d'essais libres du GP d'Australie, antépénultième manche du championnat du monde 2019, sur le circuit de Phillip Island, a été marquée, comme on le redoutait, par des conditions météorologiques changeantes.

Pluie le matin, la piste a commencé de sécher en début d'après-midi, la seconde séance se jouant avec les pneus slicks. Onzième chrono du jour, Thomas Lüthi (Kalex) a encore du travail devant lui: «En Thaïlande et au Japon, sur deux circuits avec de violents freinages, nous avons fait un pas technique décisif; ici, le tracé est complètement différent et nous n'y sommes pas encore. Cet après-midi, j'ai fait deux stops, pour essayer différentes choses. Maintenant, j'espère que la journée de samedi sera sèche.»

Raffin se montre

En cette première journée, la hiérarchie habituelle a été bouleversée, avec quatre KTM dans le top 5, qui entourent la Speed Up de Jorge Navarro. Le meilleur pilote Kalex, le Japonais Tetsuta Nagashima, est sixième, moins de trois dixièmes devant Lüthi; leader du mondial, Alex Marquez précède le Suisse de 2 dixièmes.

Excellente performance du Zurichois Jesko Raffin, dont on sait qu'il adore Phillip Island et qui place sa NTS au neuvième rang, soit parmi ceux qui sont provisoirement déjà qualifiés pour la superpole de samedi. Raffin a par ailleurs connu de grosses émotions dans le dernier tour, lorsque le Britannique Sam Lowes, sur la ligne droite, s'est rabattu sur lui, les deux hommes restant par bonheur en selle.

Journée plus compliquée en revanche pour Dominique Aegerter (25e), alors que son équipier chez MV-Agusta, l'Italien Stefano Manzi, occupe le dixième rang.

Chute spectaculaire

En MotoGP, la journée a été marquée par la spectaculaire chute, en matinée, de Fabio Quartararo. Le rookie français, victime d'un highside et touché à la cheville gauche, a été déclaré «fit» pour la suite de ce GP, mais il a volontairement renoncé à la séance de l'après-midi. On le retrouvera en piste samedi matin. Le meilleur temps a été signé Maverick Viñales (Yamaha), devant Dovizioso (Ducati) et la Honda de Cal Crutchlow.

Marc Marquez, qui a trouvé son équipier Jorge Lorenzo au ralenti sur la trajectoire dans le dernier tour – il a fait savoir son opinion par un geste bien compréhensible – n'est «que» sixième. Bonne journée de découverte de la Honda pour Johann Zarco, plus rapide que Jorge Lorenzo aussi bien ce matin sous la pluie (13e chrono pour le Français) que cet après-midi sur le sec (15e temps).

JCS

Ton opinion