Basketball : Lugano donne la leçon aux Lions de Genève
Actualisé

Basketball Lugano donne la leçon aux Lions de Genève

Dur retour à la réalité pour les Lions ! Quatre jours après leur titre en Coupe de Suisse, les Genevois ont été écrasés 71-47 à Lugano dans le premier acte des demi-finales de play-off de LNA.

Lugano a pris un avantage psychologique important dans sa série qui l'oppose aux Lions de Genève. Le vainqueur de la saison régulière a montré qu'il serait compliqué pour les Genevois de venir chercher au Tessin le succès dont ils ont besoin pour atteindre la finale.

Les Lions se se sont présentés à l'Istituto elvetico sans l'ancien Luganais Branko Milisavljevic. Ivan Rudez avait en effet privilégié son trio d'intérieurs étrangers pour contrer au maximum le puissant duo Abukar/Watson.

Si les deux hommes ont été gérés tant bien que mal (13 et 11 points) par la défense des Lions, c'est ailleurs que les tenants du titre ont péché: avec une fiche de 21/66 au tir (31,8%), avec un seul tir primé, et un net déficit au rebond (44-32), il leur était impossible d'espérer meilleur destin à cette rencontre.

Sans forcer leur talent (ils ont par exemple perdu 22 ballons), les Luganais d'Andrea Petitpierre ont pris les devants dès le deuxième quart. Un avantage qui leur a permis de jouer en toute décontraction puisqu'ils comptaient 15 longueurs d'avance à la mi-temps (37-22), puis près de trente à la fin de la troisième période (54-26). Nul doute que la semaine de repos avant l'acte II (et un nouveau déplacement à Lugano) sera tendue pour des Lions qui déclaraient à l'envi l'importance de ce premier match de la série...

Neuchâtel s'impose sur le parquet de Fribourg

Union Neuchâtel a profité des meurtrissures de Fribourg Olympic pour lui subtiliser d'entrée l'avantage du parquet dans l'autre demi-finale. Comme lors de la défaite en finale de la Coupe de Suisse, Clinton Chapman a été bien seul à sortir la tête de l'eau du côté fribourgeois avec ses 21 points et 10 rebonds.

Auteurs d'une excellente entame (16-25), les Neuchâtelois ont atteint jusqu'à 17 unités d'avance (43-60, 27e). Si l'équipe de Petar Aleksic a du coeur, comme en témoigne son retour à quatre longueurs à cinq minutes du terme (64-68), elle a pris un nouveau coup sur la tête. Mené dans la série, Olympic aura désormais l'obligation de se refaire la semaine prochaine à Saint-Léonard sous peine de déplacements à venir bien compliqués à la Riveraine. (ats)

Ton opinion