Actualisé 17.03.2016 à 23:11

Hockey – LNALugano humilie Genève aux Vernets

Les Tessinois se sont imposés à l'extérieur, lors du premier acte des demi-finales des play-off de LNA. Ils ont vaincu Genève-Servette 5-0.

von
rca
Linus Klasen inscrit le 3e but luganais à la dernière seconde du 2e tiers.

Linus Klasen inscrit le 3e but luganais à la dernière seconde du 2e tiers.

Keystone/Martial Trezzini

Si Fribourg Gottéron n'avait été qu'un petit ralentisseur sur la route du GSHC, le HC Lugano, lui, pourrait bien être l'Everest de la troupe de Chris McSorley. Les Tessinois ont repris l'avantage de la glace aux Grenat jeudi soir, dès leur premier voyage aux Vernets. Ils ont montré aux genevois qu'il allait falloir faire preuve de davantage de discipline et de réalisme devant les deux buts pour pouvoir en venir à bout.

19 tirs à 5

Une réussite consécutive à une erreur défensive inscrite par l'inévitable Klasen dès la première minute, un contre rondement mené et conclu de belle manière par l'infernal duo Brunner - Martensson et Genève-Servette était déjà mené de deux longueurs après 16 minutes. Même la sortie de Merzlikins, touché dans un choc avec D'Agostini à la 8e et remplacé quelques minutes par Manzato, n'a pas ébranlé la confiance luganaise.

Les Aigles ont quasiment tout tenté. Ils ont même eu quelques minutes de domination très nette lors de la deuxième période. Fransson, Simek, Lombardi... tous les Genevois ou presque y sont allés de leur tir, mais le portier letton a dit non à chaque fois (19 tirs à 5 lors du tiers médian!). Les Tessinois, eux, se sont même permis le luxe de ne pas profiter d'une pénalité de match infligée à Slater pour un coup de coude à la fin du premier tiers-temps.

Les leaders sombrent

La messe a été définitivement dite à une seconde de la deuxième sirène. Klasen a encore une fois montré toute sa classe et trouvé la lucarne du but genevois du revers. Mayer, lui, n'a fait qu'enterrer les derniers espoirs des siens en offrant le 4-0 à Walker sur un plateau. Dégoûté, le gardien genevois a cédé sa place dans la foulée à Giovannini, trompé une fois par Morini (60e).

Genève-Servette ne doit toutefois pas trop s'inquiéter après ce revers à domicile, seulement le sixième de l'exercice en cours. Les Grenat n'ont de loin pas été outrageusement dominés par leurs adversaires. Si Mayer retrouve un peu de la superbe affichée face à Fribourg et que les joueurs clés de Chris McSorley haussent le ton, la série pourrait être longue. Jeudi soir, ce sont les étrangers et le dernier rempart de Lugano qui étaient les meilleurs et cela a pesé lourd au décompte final.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!