Actualisé 15.03.2009 à 15:06

CyclismeLuis Leon Sanchez remporte Paris-Nice

L'Espagnol Luis Leon Sanchez (Caisse d'Epargne) a remporté dimanche la course cycliste Paris-Nice.

Il s'agissait de la 8e et dernière étape, disputée sur 119 kilomètres dans l'arrière-pays niçois, qui a été le théâtre d'une dernière belle bataille.

Sur la Promenade des Anglais, l'Espagnol Antonio Colom a signé son premier succès d'étape sur l'épreuve devant son compatriote Alberto Contador et le Luxembourgeois Frank Schleck.

Au général, Sanchez termine avec une minute d'avance sur Schleck. Le Français Sylvain Chavanel finit deuxième, à 1:09.

Contador, qui avait tiré un trait sur la victoire finale samedi à cause d'une fringale survenue pendant la 7e étape, prend la 4e place du général, à 1:24.

L'équipier de Lance Armstrong au sein de la formation Astana est tout de même reparti à l'assaut du maillot jaune qu'il avait abandonné la veille à Sanchez, attaquant dans les trois ascensions au programme du jour. Mais l'ancien vainqueur du Tour n'a pas réussi à creuser un écart suffisant pour reprendre la première place et a été rejoint dans les derniers kilomètres par Schleck et Colom.

Contador a quitté le peloton un peu avant l'ascension du col de la Porte après 41 kilomètres de course pour revenir sur un groupe de 25 coureurs. Il a placé une deuxième accélération que seuls Sandy Casar, David Lopez Garcia, Rein Taaramae et Aitor Hernandez ont pu suivre.

Les cinq hommes réussissaient ensuite à creuser un écart de 2.12 minutes sur le groupe du maillot jaune, qui était ralenti par deux crevaisons en moins de dix minutes. Mais la poursuite mise en oeuvre par les équipes Caisse d'Epargne, Saxo Bank et Quick Step portait ses fruits et les échappés ne comptaient plus que 30 secondes d'avance au moment d'aborder la montée vers la Turbie, où Contador accélérait encore pour lâcher Taaramae et Hernandez.

Le trio composé de Contador, Casar et Lopez Garcia basculait avec 50 secondes d'avance et 30 kilomètres à parcourir jusqu'à l'arrivée. Dans la dernière montée, le coureur de l'équipe Astana lâchait ses deux derniers compagnons et passait en tête au Col d'Eze mais il était finalement rejoint par Schleck et Colom. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!