Basketball: Luka Doncic, taille patron

Publié

BasketballLuka Doncic, taille patron

A 21 ans, le Slovène de Dallas a réussi le 26e triple-double de sa carrière en NBA. Défaite pour Capela.

Luka Doncic a guidé Dallas vers le succès à Houston.

Luka Doncic a guidé Dallas vers le succès à Houston.

AFP

Irrésistibles et efficaces, Luka Doncic, Giannis Antetokounmpo et Jayson Tatum ont été déterminants dans les succès de Dallas, Milwaukee et Boston, au cours d’une soirée NBA qui a aussi souri à Philadelphie et Miami, lundi.

Doncic en mode triple-double

Il a fallu attendre le septième match pour que le prodige slovène réussisse son premier «TD» (dix unités ou plus dans trois catégories différentes) de la saison, le 26e de sa jeune carrière. A son âge, 21 ans, personne n’a jamais atteint cette marque, son dauphin Magic Johnson ayant plafonné à 13.

A son 139e match, il a aussi atteint les plateaux des 1000 points, 1000 rebonds et 1000 assists. Dans l’histoire de la ligue professionnelle nord-américaine, seuls trois joueurs l’avaient fait en moins de parties que lui.

Les 33 points, 16 rebonds et 11 passes de Doncic ont été prépondérants au succès remporté à Houston (113-100) qui sort son équipe des profondeurs à l’Ouest (9e).

Côté Rockets (10e), James Harden est resté discret (21 pts, 10 passes), tout comme l’autre star John Wall (14 pts), tandis que DeMarcus Cousins a pénalisé les siens en étant exclu après deux fautes techniques au 2e quart-temps.

Les 76ers enchaînent

Tout va bien à Philly, comme en témoigne cette quatrième victoire consécutive contre Charlotte (118-101) qui la maintient au rang de meilleure équipe de la ligue (6 succès, 1 revers).

Sans forcer, les Sixers se sont appuyés sur les 22 points (10/16 aux tirs) de Tobias Harris. Joel Embiid a rendu une carte complète (14 pts, 11 rebonds, 3 contres), tout comme Ben Simmons (12 pts, 10 rebonds, 6 passes).

Antetokounmpo et Tatum cartonnent

Le «Greek Freak» (le monstre grec) de Milwaukee, plutôt en sommeil en ce début de saison, s’est réveillé et ce sont les Pistons qui en ont fait les frais (125-115).

Ses 43 points et 9 rebonds n’ont pas été de trop pour permettre aux Bucks de tenir à distance une équipe de Détroit courageuse.

A Tampa Bay, où Toronto s’est délocalisé pour recevoir, c’est Jayson Tatum qui a été le bourreau de Raptors terriblement en souffrance en ce début de saison et battus (126-114) pour la cinquième fois en six matches par les Celtics.

En l’absence des cadres Kemba Walker (genou) et Marcus Smart (pouce), l’ailier All-Star a planté 40 points (11/19 aux tirs, 6 rebonds), bien aidé par le rookie Payton Pritchard (23 points, 8 passes). En face, seul Fred VanVleet a surnagé (35 poits, 8 rebonds), en vain.

Défaite pour Capela

Au lendemain de ses 62 pions (record personnel) plantés contre Portland, Stephen Curry «s’est contenté» d’en mettre 30, dont 23 en première période lors de la facile victoire de Golden State face à Sacramento (137-106). Le MVP des saisons 2015 et 2016 a ajouté 9 rebonds et 8 passes pour des Warriors en net progrès (5e à l’Ouest).

Quant aux Atlanta Hawks de Clint Capela, ils ont été battus 108-113 par les New York Knicks. Le Genevois a été aligné durant 31 minutes et a été crédité de 12 points et de 12 rebonds (meilleur chiffre de son équipe).

Les résultats

NBA. Lundi:

Orlando – Cleveland 103-83

Philadelphie – Charlotte 118-101

Atlanta – NY Knicks 108-113

Miami – Oklahoma 118-90

Toronto – Boston 114-126

New Orleans – Indiana 116-118

Houston – Dallas 100-113

Milwaukee – Detroit 125-115

Golden State – Sacramento 137-106

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires