Luke: un trosième album «plus rock et plus dense»
Actualisé

Luke: un trosième album «plus rock et plus dense»

Lausanne. Le quatuor de rock français présentera dimanche son
nouvel album sur la scène des Docks. Nous les avons rencontré.

– Votre troisième album s'appelle «Les enfants de Saturne»…

– C'est un terme assez poétique qui était utilisé au XVIIème siècle par la médecine, qui n'en était pas encore une, pour désigner les dépressifs.

– Cela décrit un état d'esprit de votre part?

– Il ne faut pas toujours vouloir chercher un sens concret à tout, c'est un peu ça le mal du siècle. Je trouvais juste que l'image était très actuelle alors on a choisi ce titre.

– Quels sont les principaux changements entre cet album et le précédent?

– C'est un album qu'on a fait à quatre. On a commencé à composer les morceaux ensemble pendant la tournée «La tête en arrière», entre les concerts. On voulait arriver, en faisant ce disque, à enfermer en studio tout ce qu'on avait mis dans les concerts: l'énergie, un son brut, etc. Cet album est plus rock et plus dense.

– Etait-ce difficile de réaliser un album à quatre?

– Il y a des accouchements faciles et d'autres où il faut endormir la mère! Certains morceaux se sont faits plus facilement que d'autres mais le but était d'arriver à ce que tout le monde y retrouve son compte.

Fabrice Aubert

Les Docks, di 16, 20 h

Ton opinion