Actualisé 29.01.2019 à 19:46

BrésilLula demande à pouvoir enterrer son frère

L'ex-président brésilien, incarcéré pour corruption, a demandé à pouvoir sortir de prison pour assister à l'enterrement de son frère.

1 / 75
Lula a été condamné en appel à 17 ans de prison contre près de 13 ans en première instance dans une affaire de corruption. (Mercredi 27 novembre 2019)

Lula a été condamné en appel à 17 ans de prison contre près de 13 ans en première instance dans une affaire de corruption. (Mercredi 27 novembre 2019)

AFP
«Le combat n'est pas terminé», a scandé dimanche soir l'ex-président Lula, haranguant une foule galvanisée de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Recife (nord-est). (17 novembre 2019)

«Le combat n'est pas terminé», a scandé dimanche soir l'ex-président Lula, haranguant une foule galvanisée de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Recife (nord-est). (17 novembre 2019)

AFP
Lula a tenu un premier meeting, moins de 24 heures après sa sortie de prison, s'en prenant au président brésilien Jair Bolsonaro. (Dimanche 10 novembre 2019)

Lula a tenu un premier meeting, moins de 24 heures après sa sortie de prison, s'en prenant au président brésilien Jair Bolsonaro. (Dimanche 10 novembre 2019)

AFP

L'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, incarcéré depuis avril pour corruption, a demandé mardi l'autorisation de sortir provisoirement de prison pour assister à l'enterrement de son frère, ont annoncé ses avocats à l'AFP.

Genival Inácio da Silva, dit «Vava», est mort d'un cancer mardi à 79 ans. La veillée funèbre aura lieu dans la soirée et l'enterrement mercredi à 13h, à Sao Bernardo do Campo, près de Sao Paulo.

La défense de Lula a envoyé à la juge Carolina Lebbos, chargée des dossiers de l'enquête anticorruption «Lavage express», une demande d'autorisation de sortie de prison de Lula «pour assister à la veillée funèbre et à l'enterrement de son frère».

Les avocats de l'ex-président (2003-2010) ont invoqué l'article 120 de la loi sur les exécutions de peine, qui stipule que les détenus peuvent sortir de prison sous escorte en cas de décès ou de maladie grave d'un frère ou d'une soeur.

Lula, 73 ans, purge une peine de 12 ans et un mois de prison au siège de la Police fédérale de Curitiba (sud), à 400 km de Sao Paulo.

Accusé d'avoir reçu un appartement en bord de mer de la part d'une entreprise de bâtiment en échange de faveurs dans l'attribution de marchés publics, il a toujours clamé son innocence.

Également mis en cause dans d'autres dossiers, Lula se dit victime d'un complot pour l'empêcher de revenir au pouvoir.

S'il est autorisé à assister à l'enterrement, ce sera sa deuxième sortie de prison : en novembre, il avait quitté le siège de la Police fédérale quelques heures pour se rendre à un interrogatoire, à Curitiba. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!