E-sport  - L’ultradomination de G2 et Fnatic est mise à mal 
Publié

E-sport L’ultradomination de G2 et Fnatic est mise à mal

Un vent de renouveau est en train de souffler sur le championnat européen de «League of Legends», porté par des Mad Lions déjà qualifiés en finale.

Bien aidé par son support Kaiser, Carzzy a été extrêmement convaincant face à G2, samedi. 

Bien aidé par son support Kaiser, Carzzy a été extrêmement convaincant face à G2, samedi.

Riot Games 

Sur les seize titres décernés à ce jour dans le LEC, le championnat européen de «League of Legends», un seul a échappé à la rivalité de G2 (huit titres) et Fnatic (sept). Ces deux équipes ont même disputé les trois dernières finales (toutes remportées par G2). Mais ce week-end, les deux ogres sont tombés de leur piédestal en play-off.

Dans le Losers’ Bracket, Fnatic a été éliminé par la team allemande Schalke04, en perdant sur un sec 3-0, vendredi. Le style (trop?) agressif de Fnatic, cher à son support Hylissang, a été souvent puni, alors que Schalke04 a pu s’appuyer sur une parfaite maîtrise du jeu en équipe et un Abbedagge décisif sur la midlane. Orphelin de Rekkles parti chez G2, Fnatic termine à la 5e place, après quatre années dans le top 3.

Leader de la saison régulière et alignant sur le papier la meilleure équipe jamais vue en Europe, G2 a pourtant été surclassé par les Mad Lions, en s’entêtant à deux reprises dans une draft très risquée autour de Caps. Toute la pression reposait sur ses épaules alors que Rekkles jouait à contre-emploi. Cette défaite (1-3) samedi envoie G2 dans le Losers’ Bracket pour un duel de tous les dangers ce vendredi à 17h face à Rogue, 2e de la saison régulière et qui a éliminé Schalke04 dimanche (3-1). Le vainqueur affrontera ce week-end les Mad Lions, qui ont frappé très fort en se qualifiant pour leur toute première finale. Ils pourront s’appuyer sur l’impérial Kaiser, sur un Carzzy qui a été très convaincant face à G2 et sur Elyoya, impressionnant pour sa première saison.

(mey)

Ton opinion