Super League: Lustrigol tire sa révérence

Actualisé

Super LeagueLustrigol tire sa révérence

Mauro Lustrinelli, 36 ans en février, a décidé de ranger ses crampons pour devenir l'assistant de son désormais ex-entraîneur Bernard Challandes à Thoune.

Mauro Lustrinelli a annoncé la fin de sa carrière de joueur et sa reconversion en entraineur-assistant.

Mauro Lustrinelli a annoncé la fin de sa carrière de joueur et sa reconversion en entraineur-assistant.

Le seul joueur encore en activité à avoir marqué plus de but en 1re division suisse que le Tessinois est Hakan Yakin. Car Lustrinelli a frappé 111 fois en LNA ou Axpo Super League. Un total toujours supérieur à celui d'Alexander Frei (107) mais en-dessous de Hakan Yakin qui, avec 141 réussites à son actif, occupe toujours solidement le 8e rang de ce classement historique. Lustrigol a amassé son impressionnante collection au cours des 298 matches qu'il a disputés dans l'élite du pays sous cinq maillots différents: Bellinzone, Wil, Thoune, Lucerne et les Young Boys.

Il était revenu l'été dernier à Thoune, là où il s'était fait un nom durant l'automne 2005, conduisant le petit club de l'Oberland bernois, vice-champion de Suisse, vers quelques résultats de premier ordre. En signant un doublé contre les Suédois de Malmö, le Tessinois avait ouvert les portes de la Ligue des champions à sa formation. En phase de groupes, Thoune avait croisé le fer avec Arsenal (1-2 0-1), Sparta Prague (1-0 0-0) et Ajax Amsterdam (0-2 2-4).

Au fil de ses 30 buts inscrits en Super League en une saison et demi (de l'été 2004 à l'hiver 2006), Lustrinelli a tapé dans l'oeil du sélectionneur national Köbi Kuhn ainsi que dans celui du recruteur du Sparta Prague, dont il portera les couleurs durant 18 mois (6 buts en 25 matches de championnat). Son fait de gloire à l'étranger demeure ce but marqué le 24 avril 2006 contre Jablonec après 11 secondes de jeu seulement, record de la Ligue tchèque.

En équipe de Suisse, Lustrigol est toutefois resté muet tout au long de ses 12 capes, la première le 17 août 2005 contre la Norvège et la dernière le 10 septembre 2008 lors de la mortifiante défaite 2-1 contre le Luxembourg à Zurich. Le Tessinois a toutefois su se rendre utile durant la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Entré en jeu à la 87e contre le Togo, il avait offert le 2-0 à Tranquillo Barnetta une minute plus tard, assurant ainsi le succès de la Suisse qui pouvait dès lors s'emparer de la tête du groupe G sans la lâcher. (ats)

Ton opinion