Actualisé 28.01.2009 à 22:09

Coupe de France

Lyon sort Marseille

L'Olympique Lyonnais, tenant du titre, s'est adjugé le dernier billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France de football grâce à sa victoire (1-0) sur l'Olympique de Marseille en match retard des 16e de finale, mercredi soir à Lyon.

Au tour suivant, l'OL se rendra à Lille pour des retrouvailles de Claude Puel l'entraîneur lyonnais, avec son ancien club.

L'OM, qui restait sur deux victoires en championnat et se présentait plein d'ambition, a été pris à froid sur un but de Karim Benzema dès la 2e minute. Par la suite les Lyonnais, qui ont fini le match à dix, ont bien géré leur avance et même frappé deux fois sur les montants de la cage de Steve Mandanda. De leur côté, les Marseillais sont globalement passés à côté de leur match et n'ont été vraiment inquiétants qu'en fin de rencontre.

Très fébriles, notamment en défense, les Marseillais concédaient l'ouverture du score après 90 secondes de jeu. Sur une relance du gardien, Ronald Zubar perdait le ballon suite au pressing de Cesar Delgado. Ce dernier adressait immédiatement un centre à ras de terre sur lequel Steve Mandanda ne pouvait intervenir. Placé au deuxième poteau, Karim Benzema n'avait plus qu'à s'appliquer avec l'intérieur du pied droit pour marquer.

Marseille tentait de s'organiser pour répliquer mais avait du mal à aligner plusieurs passes de suite. Malheureux, les Marseillais assistaient même la sortie de leur attaquant Bakari Koné, blessé dans un choc avec Hugo Lloris. Il était remplacé par l'ancien Lyonnais Hatem Ben Arfa qui était hué dès son apparition sur le gazon.

Sans vraiment se livrer, l'OL contrôlait globalement les débats et privait les Marseillais de véritables occasions jusqu'à la pause. Il s'en fallait même d'un rien pour que Delgado ne double la mise sur un bon service de Benzema (12e).

Karim Benzema s'illustrait dès le début de la seconde période. Servi à la limite du hors jeu, le buteur du septuple champion de France décochait une frappe du pied gauche qui s'écrasait sur le montant droit de la cage de Mandanda (48e).

Déjà heurté, le match devenait très tendu. Un accrochage entre deux joueurs suivi d'un début de bagarre se soldait par un deuxième avertissement pour Khader Keita, qui devait ainsi rallier prématurément les vestiaires (63e).

Marseille, bien qu'il possède la meilleure attaque de L1 à égalité avec Bordeaux (37 buts), ne se montrait pourtant guère plus menaçant. L'OL se procurait encore une grosse occasion quand sur un énième coup-franc de Juninho la balle se fracassait sur la barre transversale (82e).

Les toutes dernières minutes étaient dominées par les visiteurs et il fallait un sauvetage de Lloris sur un tir de Sylvain Wiltord pour préserver le succès des Lyonnais qui n'avaient plus gagné à domicile depuis quatre matches. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!