Actualisé 20.02.2008 à 22:00

Lyon tenu en échec par Manchester

L'Olympique Lyonnais a chassé une partie de ses doutes mais a dû concéder le match nul 1-1 à Manchester United mercredi à Gerland en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Karim Benzema, meilleur buteur de la Ligue 1, a inscrit en début de deuxième période (54e) son 26e but de la saison, le 4e en Ligue des champions, et cru offrir à l'OL une option pour la qualification pour les quarts, avant le match retour dans deux semaines à Old Trafford. Mais à trois minutes du coup de sifflet final, l'Argentin Carlos Tevez a égalisé après une hésitation de la défense lyonnaise et évité à son club de concéder sa première défaite de la saison dans la compétition.

Survivant de la phase de poules après deux défaites initiales face à Barcelone et aux Glasgow Rangers, le sextuple champion de France a joué sans complexe face à l'un des ogres de la compétition.

L'entraîneur Alain Perrin avait donné des consignes claires: ne pas laisser Cristiano Ronaldo, considéré actuellement comme le meilleur joueur du monde, prendre de la vitesse; ne pas laisser d'espaces entre les lignes; faire bloc que ce soit défensivement ou offensivement.

Ce manuel de survie était appliqué d'entrée par une formation lyonnaise alignant seul en pointe Karim Benzema, avec deux couloirs renforcés constitués à gauche de Fabio Grosso et Sidney Govou et à droite d'Anthony Réveillère et François Clerc.

Plus mauvaise défense des 16 équipes qualifiées pour les huitièmes de finale avec 10 buts encaissés en poule, l'OL était d'entrée sous la menace des contres de Manchester et de son royal quatuor d'attaque: Wayne Rooney en pointe encadré à gauche par Ryan Giggs et à droite par Cristiano Ronaldo, avec Anderson préféré à Carlos Tevez pour relayer les ballons.

Après une attaque placée de l'OL, Ronaldo croyait sur un premier contre pouvoir inscrire son 28e but de la saison. Jean-Alain Boumsong préféré à Cris encore trop juste en défense centrale, dégageait en corner, le 48e record obtenu par Manchester en Ligue des champions cette saison (3e).

Les sextuples champions de France posaient leur jeu, combinaient bien et sur un centre de la gauche de Fabio Grosso, une reprise de Sidney Govou provoquait la panique dans le camp anglais qui sauvait en corner (7e).

«Ce soir, le diable est rouge et bleu», proclamait une banderole des Bads Gones, voulant contrer le surnom de «Red Devils» donné à la formation de Manchester.

Quelques frappes non cadrées, de Rooney et Kallstrom, démontraient la prudence des deux équipes.

Manchester jouait direct, à l'image de son gardien Edwin Van der Saar qui dégageait pour chercher son avant-centre, Coupet devançant Rooney d'un rien (17e).

Juninho, l'homme aux 17 tirs cadrés, record en Ligue des champions cette saison, mettait dans le cadre un coup franc mais Van der Saar captait le ballon (20e).

Les 39.217 spectateurs de Gerland voyaient le match gagner en intensité sur un centre en retrait de Clerc que Govou bien placé reprenait mal (21e), puis Rio Ferdinand se «trouait», expédiant une balle à ras du montant droit de son gardien (23e).

Les champions d'Angleterre avaient l'occasion d'ouvrir le score quand Giggs, pour son 100e match en Ligue des champions, lançait Rooney qui d'un grand pont se jouait de Squillaci, mais Coupet sauvait son camp en se couchant devant l'attaquant international (25e).

En fin de mi-temps, plusieurs coups francs de Ronaldo (33e) ou Juninho ne donnaient rien (38e).

Tout basculait en début de deuxième période quand Jeremy Toulalan transmettait d'une pichenette le ballon à Benzema qui du gauche fusillait Van der Saar (54e), le gardien dont il se donnait le nom gamin quand il occupait les buts lors de matches entre copains à Bron.

Perrin faisait sortir Juninho, Clerc et Benzema remplacés par Bodmer, Ben Arfa et Fred. Alex Ferguson lançait Nani et Tevez à la place de Scholes et Giggs.

Sous la pression, Coupet retardait l'échéance en sortant un ballon de sa lucarne lors d'un coup franc dangereux de Ronaldo (84e). Mais il ne pouvait rien sur une frappe sous la transversale de Carlos Tevez entré à la 65e minute (86e).

Lyon devra absolument marquer à Old Trafford pour se qualifier. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!