Actualisé 05.05.2014 à 11:03

SuisseM. Seiler: «Il faut soigner le dialogue avec la Russie»

La Suisse doit soigner le dialogue avec la Russie dans le contexte de la crise en Ukraine, recommande le directeur du Service de renseignement de la Confédération (SRC). Moscou constitue un partenaire de poids, rappelle-t-il.

La présidence suisse de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) doit être soutenue. La Confédération peut profiter de cette plate-forme pour se faire entendre.

D'autre part, l'armée suisse doit réévaluer ses compétences et capacités. Elle doit se demander si elle est adaptée à cette situation changeante, estime Markus Seiler.

La crise actuelle en Ukraine démontre «ce que nous observions déjà il y a une année», à savoir que la Russie se renforce militairement et économiquement. Il en veut pour preuve le rattachement de la péninsule de la Crimée à Moscou. «La Russie de 2014 n'est pas la même que dans les années 1990.»

Selon le haut fonctionnaire, il s'agit de surveiller avec attention l'évolution en Moldavie et en Géorgie notamment. Mais la crise ukrainienne ne doit pas être considérée comme «une nouvelle Guerre froide», tempère-t-il. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!