Coupable d'avoir violé des ados, il échappe à la prison
Publié

New York«Ma cliente est allée vomir aux toilettes à la lecture du verdict»

Un jeune homme de 20 ans qui avait plaidé coupable de viols et agressions sexuelles sur quatre adolescentes n’ira pas en prison. Ses victimes sont écœurées.

Christopher Belter a été condamné à huit ans de prison avec sursis.

Christopher Belter a été condamné à huit ans de prison avec sursis.

WKBW

Après avoir pris connaissance de la sentence réservée à son agresseur, «MM» s’est précipitée hors du tribunal, dans un état second. «J’ai complètement craqué. C’était comme si on faisait à nouveau de moi une victime», confie la jeune femme à CBS News. Jeudi, un juge du comté de Niagara (New York) a provoqué la stupeur et l’écœurement de l’opinion publique en épargnant une incarcération à Christopher Belter. Le jeune homme de 20 ans a été condamné à huit ans de prison avec sursis alors qu’il avait plaidé coupable de viols et agressions sexuelles sur quatre adolescentes.

«J’étais torturé. Je n’ai pas honte de dire que j’ai prié pour savoir quelle était la peine appropriée dans ce cas. Parce qu’il y a eu une grande douleur. Il y a eu un grand préjudice, il y a eu de multiples crimes commis dans cette affaire. Il me semble qu’une peine qui implique une incarcération ou une incarcération partielle n’est pas appropriée, donc je vais vous condamner à du sursis», a déclaré Matthew Murphy, devant une assistance estomaquée. Le juge a averti l’accusé – un jeune homme blanc issu d’une école privée de garçons privilégiés – qu’une épée de Damoclès le menaçait.

En 2018, Christopher Belter avait 17 ans quand il a été mis en examen pour viols et abus sexuels sur plusieurs jeunes filles de 15 et 16 ans dans sa maison de Lewiston (New York). En 2019, l’Américain avait plaidé coupable et obtenu l’assurance d’être jugé en tant que mineur. Or, en octobre dernier, le juge avait décrété que Belter n’avait pas respecté les règles de son sursis provisoire concernant l’accès à la pornographie et qu’il serait condamné en tant qu’adulte. «Grâce au traitement et à la réflexion, j’en suis venu à ressentir une honte et un regret profonds pour mes actions. Aucune d’entre vous ne méritait de se retrouver dans cette situation. J’espère que chacune d’entre vous a pu refermer la blessure que j’ai causée», a déclaré l’étudiant au tribunal.

Une déclaration qui n’a pas apaisé la colère de, Steve Cohen, avocat d’une des victimes: «La justice n’a pas été rendue aujourd’hui. Ma cliente était tellement bouleversée qu’elle est allée vomir aux toilettes à la lecture du verdict. Il est privilégié. Il vient d’un milieu riche. Il est blanc. Il a été condamné à juste titre comme un adulte. Mais pour un adulte, s’en tirer avec ces crimes est injuste», a-t-il tempêté. «MM», elle, se sent impuissante: «Je vais devoir vivre avec ça pour le reste de ma vie, sachant qu’il court les rues et qu’une autre fille peut être sa victime d’un jour à l’autre. C’est terrifiant», confie-t-elle.

(joc)

Ton opinion