Mexique: «Ma première jambe amputée, papa!»
Publié

Mexique«Ma première jambe amputée, papa!»

Deux médecins assistantes ont été virées sans ménagement après avoir publié sur les réseaux sociaux des photos où elles posent avec des parties de corps.

par
joc
Cet incident a mis l'hôpital dans l'embarras et entraîné une plainte pénale.

Cet incident a mis l'hôpital dans l'embarras et entraîné une plainte pénale.

Deux médecins assistantes ont perdu leur emploi dans un hôpital public de Monterrey (nord-est) pour un fâcheux dérapage sur les réseaux sociaux. Carolina, 24 ans, a publié vendredi dernier sur Twitter une photo où elle pose fièrement avec une collègue dans un bloc opératoire. Dans sa main, elle tient un pied amputé. «Ma première jambe, papa. Désolée si ces images vous choquent», a-t-elle ajouté en commentaire.

Ni une ni deux, les deux acolytes ont été virées de l'établissement et l'Institut mexicain de la sécurité sociale a déposé une plainte pénale contre elles. «Nous présentons toutes nos excuses aux familles des victimes pour ce comportement odieux», a déclaré son directeur, Mikel Arriola. Selon les médias mexicains, Carolina ne s'est pas contentée de poster une photo montrant un pied amputé.

La jeune femme a également pris la pose en compagnie de ce qui semble être un morceau d'estomac et posté l'image sur Instagram. L'identité du ou des propriétaires de ces restes humains n'est pas très claire, et l'on ignore si les proches ont l'intention de porter plainte. Le compte Twitter incriminé, lui, a été supprimé.

Ton opinion