Coronavirus en Chine: Macao ferme tout, sauf ses casinos
Publié

Coronavirus en ChineMacao ferme tout, sauf ses casinos

Face à une nouvelle vague épidémique, les autorités de la ville ont pris très vite des mesures pour juguler toute transmission.

Lors d’une vague en 2020, les casinos avaient été fermés durant deux semaines.

Lors d’une vague en 2020, les casinos avaient été fermés durant deux semaines.

AFP

Macao a annoncé jeudi une vaste campagne de dépistage et des mesures restrictives afin de lutter contre l’apparition ces derniers jours de cas de Covid. Les autorités ont décidé de tout fermer à l’exception des casinos de cette ancienne colonie portugaise, le seul endroit de Chine où les jeux d’argent sont autorisés.

Avec un total de 110 cas enregistrés depuis le début de cette nouvelle vague épidémique, un chiffre très faible et sans comparaison avec ceux enregistrés à travers la planète, les autorités ont pris très vite des mesures pour juguler toute transmission, dans la droite ligne de la politique zéro Covid de la Chine continentale.

Le chef de l’exécutif de Macao, Ho Iat-seng, a qualifié jeudi la situation de «plus compliquée et plus grave que jamais» alors que jusqu’à présent la ville avait été largement épargnée. Après un dépistage massif de la population, qui a duré 48 heures et s’est achevé mardi, la ville a ordonné à l’ensemble de ses habitants de se soumettre à une nouvelle série de tests à partir de jeudi.

Un accord en 2020

Les bars, les cinémas, les boîtes de nuit, les salons de coiffure et de beauté, les salles de gym et les terrains de sport sont contraints de fermer. Les restaurants ne pourront plus vendre qu’à emporter et les écoles ont été fermées pour les vacances estivales, soit plus tôt que ne le prévoit le calendrier. Les administrations et les banques restent portes closes mais les casinos ne sont pas affectés par les restrictions. Lors d’une épidémie en 2020, ils avaient été fermés durant deux semaines.

Mais Ho Iat-seng a déclaré qu’à cette époque, le gouvernement avait conclu un accord avec le secteur selon lequel, à l’avenir, seuls les casinos enregistrant des cas seraient fermés. Il a ajouté que deux employés de casinos ont été testés positifs cette semaine, mais au cours de leurs jours de congé et que leur lieu de travail n’était donc pas affecté. Mardi, les médias locaux ont rapporté qu’un immense hôtel-casino a été confiné avec 700 personnes à l’intérieur après l’apparition d’un cas.

La quasi-totalité des jeux d’argent sont interdits en Chine continentale, mais ils sont autorisés à Macao. Les casinos représentent généralement plus de la moitié du PIB de la ville, et près d’un cinquième de la population active est employée par cette industrie. Le secteur a été mis à mal ces dernières années, les recettes touristiques vitales ayant été anéanties par certaines des sévères mesures destinées à lutter contre le virus, notamment des contrôles stricts aux frontières et des quarantaines de plusieurs semaines.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires