Actualisé 20.12.2009 à 09:08

A la Chine

Macao fête les dix ans de sa rétrocession

Macao a fêté dimanche le dixième anniversaire de sa rétrocession à la Chine, une décennie marquée par la transformation de l'ancienne colonie portugaise en rutilante capitale internationale du jeu.

Le petit territoire, surtout connu comme ville-casino un peu poussiéreuse pendant les dernières 50 années de ses quatre siècles sous domination portugaise, était en proie à la guerre des gangs chinois et à la crise économique lors de la rétrocession, le 20 décembre 1999.

Depuis, Macao, seul endroit de Chine où le jeu est légal, a connu une explosion économique lorsque les autorités ont mis fin au monopole de la société qui gérait les casinos, et commencé à accueillir les géants américains du secteur, Wynn Resorts, Las Vegas Sands ou MGM Mirage.

Ces opérateurs construisirent casino sur casino, attirant des millions de joueurs et encore plus de dollars. En 2006, l'enclave avait détrôné les revenus de Las Vegas pour devenir la Mecque du jeu.

Economie diversifiée

Dimanche, le président chinois Hu Jintao et le nouveau dirigeant de Macao, Fernando Chui, tout juste intronisé, se sont engagés à diversifier l'économie du territoire.

2007 a en effet été marquée par de grandes manifestations, liées à l'afflux de main-d'oeuvre migrante et à la corruption, fléau de Macao. Et en 2008, la crise économique et les restrictions de visas pour les Chinois

«Dans les cinq années à venir, nous allons promouvoir activement la diversification économique», a déclaré Chui. «Tout en renforçant la régulation de l'industrie du jeu, nous soutiendrons l'avancement et la transformation des industries de la logistique, des conventions, de la culture, et les industries traditionnelles». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!