France: Macron reçoit le secrétaire général de l'ONU
Actualisé

FranceMacron reçoit le secrétaire général de l'ONU

Antonio Guterres est le premier dirigeant à se rendre à l'Elysée depuis l'élection du nouveau président français.

1 / 53
La femme du président français affirme vouloir «assumer son rôle public» qui sera déterminé «par une charte de transparence» précisant ses «missions et ses moyens», dans une interview au magazine «Elle» à paraître vendredi. (Jeudi 17 août 2017)

La femme du président français affirme vouloir «assumer son rôle public» qui sera déterminé «par une charte de transparence» précisant ses «missions et ses moyens», dans une interview au magazine «Elle» à paraître vendredi. (Jeudi 17 août 2017)

AFP
Le Parlement français a donné son accord définitif au gouvernement Macron pour réformer le droit du travail sans intervention des députés. (Mercredi 2 août 2017)

Le Parlement français a donné son accord définitif au gouvernement Macron pour réformer le droit du travail sans intervention des députés. (Mercredi 2 août 2017)

AFP
La Ministre des Armées, Sylvie Goulard, est suspectée dans une affaire d'emplois fictifs. Elle a présenté sa démission au président français. (Mardi 20 juin 2017)

La Ministre des Armées, Sylvie Goulard, est suspectée dans une affaire d'emplois fictifs. Elle a présenté sa démission au président français. (Mardi 20 juin 2017)

AFP

Emmanuel Macron et le secrétaire général de l'ONU ont discuté paix et sécurité mardi soir à l'Elysée.

«Aux côtés d'Antonio Guterres pour protéger les droits humains. Je serai un défenseur de l'ONU et y servirai les intérêts de la France», a déclaré le président français sur Twitter.

Antonio Guterres a précisé sur son propre compte Twitter que leur entretien avait également porté sur Objectifs mondiaux, une série de priorités comme l'éradication de la pauvreté ou l'accès à l'éducation et à la santé avec des critères chiffrés à atteindre d'ici 2030.

«Je suis impatient de travailler ensemble sur ces questions pressantes», a ajouté le diplomate portugais.

Antonio Guterres avait téléphoné à Emmanuel Macron peu après son élection pour lui dire qu'il comptait sur un «solide engagement de la France dans le système multilatéral», selon le porte-parole du secrétaire général.

Emmanuel Macron a promis de défendre l'accord de Paris sur le climat, conclu fin 2015 dans la capitale française par plus de 190 pays, et de travailler avec ses partenaires pour régler les crises internationales.

En fonction depuis janvier

La victoire du centriste français a été bien accueillie au siège des Nations unies, après l'intention déclarée du président américain Donald Trump de réduire les financements américains dans l'organisation internationale et sa menace de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris.

La France est l'un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Antonio Guterres a été nommé à la tête de l'Organisation des Nations unies en octobre 2016 et a pris ses fonctions le 1er janvier. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion