Sommet de la francophonie: Macron reçoit vendredi une dizaine de personnalités
Publié

Sommet de la francophonieMacron reçoit vendredi une dizaine de personnalités

Le chef de l’Etat français s’entretient ce jour avec romanciers et académiciens pour préparer le grand raout de la francophonie qui se tiendra en Tunisie, à l’automne.

Le chef de l’Etat français.

Le chef de l’Etat français.

AFP

Emmanuel Macron reçoit ce vendredi, à l’Elysée, une dizaine de personnalités impliquées dans la promotion de la francophonie, à la veille de la Journée de la francophonie, samedi, a indiqué la présidence française.

Cette réunion vise à donner «le coup d’envoi» de la préparation du futur Sommet de la francophonie prévu sur l’île de Djerba, en Tunisie, les 20 et 21 novembre 2021. Il s’agira du premier sommet de la francophonie organisé par un pays du Maghreb.

Parmi les présents vendredi, figurera la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, la romancière Leïla Slimani, représentante personnelle d’Emmanuel Macron pour la francophonie ou encore l’académicien Erik Orsenna.

Le 20 mars 2018, Emmanuel Macron avait annoncé vouloir développer la langue française et le plurilinguisme et déplacer le centre de gravité du monde francophone vers l’Afrique de l’Ouest, où se trouvent le plus grand nombre de locuteurs francophones.

La semaine de la francophonie 2021 s’est déroulée largement en ligne, pour raisons sanitaires, avec le lancement notamment du «Dictionnaire des francophones», un dictionnaire participatif en ligne commandé par Emmanuel Macron et déjà fort de plus de 600’000 termes et expressions.

Le projet phare d’Emmanuel Macron pour la francophonie est la restauration du château de François Ier à Villers-Cotterêt (présenté en vidéo ci-dessus), qui doit devenir en 2022/2023 un lieu d’expositions et de spectacles, un centre de formation et une résidence d’artistes et d’entreprises spécialisées en linguistique.

Cette réunion en présentiel intervient à la veille de nouvelles restrictions en Île-de-France annoncées jeudi pour éviter les regroupements et lutter contre une résurgence de l’épidémie.

(AFPE)

Ton opinion