26.05.2017 à 20:00

France

Macron se vante de n'avoir rien dit aux syndicats

Le président français a consulté mardi les partenaires sociaux avant de présenter son projet de réforme du code du travail. Si rien n'a filtré de ces discussions, Emmanuel Macron en a déjà trop dit.....

de
cga

Emmanuel Macron, qui veut réformer le code du travail par ordonnances, a noué mardi matin le dialogue avec les responsables syndicaux et patronaux, dont il a écouté les exigences, sans entrer dans le détail de ce délicat chantier. Mardi, l'AFP évoquait ainsi «une prise de contact, mais pas de révélations».

Ce n'est pas tout à fait le cas. En effet, mardi Emmanuel Macron s'est aussi rendu en début d'après-midi à l'ambassade de Grande-Bretagne à Paris pour exprimer sa «pleine solidarité» avec le peuple britannique après l'attentat de Manchester. A cette occasion, le président Macron était accompagné du Premier ministre Edouard Philippe, du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de la ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez.

Le petit groupe s'est déplacé à pied, en pleine rue, dans une séquence de communication savamment orchestrée. Mais, pas de chance pour le président, les équipes de Quotidien, l'émission de Yann Barthès, ont filmé la séquence et découvert le pot-aux-roses (voir vidéo ci-dessus). Au cours de cette déambulation pas vraiment improvisée, on peut entendre Emmanuel Macron évoquer sa rencontre du matin avec les syndicats. Il annonce que «les premières concertations se sont bien passées.» Et à une question de son chef de la diplomatie, Macron répond: «Oui! Ben c'est normal parce que je ne leur ai rien dit», fanfaronne-t-il avant de se faire reprendre par Jean-Yves Le Drian, en vieux briscard de la politique. «Fais gaffe au micro là!».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!