Actualisé 16.06.2018 à 21:15

UkraineMacron veut accélérer le processus de paix

Le président français souhaite que les différents acteurs du conflit ukrainien appliquent rapidement les mesures de désescalade.

1 / 36
Deux ports ukrainiens sur la mer d'Azov, Berdiansk et Marioupol, sont sous blocus russe, selon un ministre ukrainien. La Russie dément. (Jeudi 29 novembre 2018)

Deux ports ukrainiens sur la mer d'Azov, Berdiansk et Marioupol, sont sous blocus russe, selon un ministre ukrainien. La Russie dément. (Jeudi 29 novembre 2018)

AFP
Les soldats ukrainiens ont commencé à creuser des tranchées, après la validation de la loi martiale. (Jeudi 29 novembre 2018)

Les soldats ukrainiens ont commencé à creuser des tranchées, après la validation de la loi martiale. (Jeudi 29 novembre 2018)

Keystone
L'Ukraine a qualifié mercredi de «barbarie» la détention «illégale» de ses 24 marins et demande à l'Otan de déployer des navires en mer d'Azov. (28 novembre 2018)

L'Ukraine a qualifié mercredi de «barbarie» la détention «illégale» de ses 24 marins et demande à l'Otan de déployer des navires en mer d'Azov. (28 novembre 2018)

Keystone

Le président français Emmanuel Macron a appelé samedi les parties en conflit à «la mise en oeuvre rapide» des mesures de désescalade dans l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue ukrainien Petro Porochenko.

«Renforcer le cessez-le-feu»

Emmanuel Macron dont le pays parraine avec l'Allemagne le processus de paix en Ukraine «a souligné l'importance de la mise en oeuvre rapide par toutes les parties des mesures urgentes agréées par les ministres des Affaires étrangères» français, allemand, russe et ukrainien qui se sont rencontrés lundi à Berlin après 16 mois sans réunion.

Ces mesures sont «destinées à renforcer le cessez-le-feu et la protection des infrastructures civiles», selon l'Elysée.

Le président français a «appelé à un engagement continu de l'Ukraine et de la Russie dans la mise en oeuvre des accords de Minsk, dans toutes leurs dimensions».

Selon l'Elysée, «la discussion a également porté sur le développement des relations bilatérales franco-ukrainiennes et sur l'avancée des réformes en Ukraine». Emmanuel Macron «a salué l'adoption de la loi sur la création de la Cour anti-corruption».

Réunion à Berlin

Lundi dernier à Berlin, Russes et Ukrainiens ont réaffirmé leur engagement en faveur d'un cessez-le-feu attendu de longue date.

Cette rencontre visait à renouer le dialogue après 16 mois sans réunion et une escalade des tensions dans l'est de l'Ukraine où le cessez-le-feu prévu par les accords de Minsk de février 2015 est violé une multitude de fois chaque jour.

Le conflit entre Kiev et les séparatistes pro-russes du Donbass a fait quelques 10.000 morts en quatre ans et des centaines de milliers de déplacés. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!