Genève: Madjo en première partie de Jamie Cullum
Actualisé

GenèveMadjo en première partie de Jamie Cullum

Révélation du dernier Paléo, Madjo aura le privilège d'ouvrir le concert du pianiste et chanteur Jamie Cullum le dimanche 14 novembre 2010 à l'Arena.

par
jde/com
A travers « Trapdoor », son premier album, Madjo offre des sons et des rythmes urbains faisant la part belle à des voix hypnotiques et tribales, entre folk et soul.

A travers « Trapdoor », son premier album, Madjo offre des sons et des rythmes urbains faisant la part belle à des voix hypnotiques et tribales, entre folk et soul.

Dans un choc des cultures permanent, quelque part entre indie folk et soul, Madjo bricole, bidouille et détruit pour mieux reconstruire, s'enfuit pour mieux revenir. Elle offre des sons et des rythmes urbains faisant la part belle à des voix hypnotiques et tribales, Brooklyn et Dakar se tenant par la main.

«Trapdoor», son premier album, est un objet singulier, inclassable, à la fois charmeur et expérimental, rempli de ferveur. En anglais comme en français, mélancolique ou enjouée, la voix de Madjo s'élève, à la fois fortement habitée et délicieusement accueillante.

La franco-sénégalaise sera à découvrir sur scène accompagnée de ses musiciens le samedi 13 novembre 2010 aux Créatives d'Onex et en solo le dimanche 14 novembre 2010 à l'Arena de Genève, en première partie de Jamie Cullum.

Madjo: Le clip de «EPK Trapdoor In a Wall.»

Ton opinion