Actualisé 26.07.2012 à 17:00

Brésil

Madonna reflingue Marine Le Pen

La star s'est exprimée à la télé sur les raisons qui l'ont poussée à s'en prendre à la femme politique.

de
Melina Fluhr
La vedette est sous le coup d'une plainte pénale en France.

La vedette est sous le coup d'une plainte pénale en France.

La chanteuse a accordé une interview à la chaîne brésilienne Globo pour expliquer la diffusion, lors de son concert à Paris, d'une vidéo représentant Marine Le Pen affublée d'une croix gammée sur le front. Elle déclare: «La vidéo parle de l'intolérance de certains hommes envers les autres. Et combien de fois jugeons-nous les hommes avant même de les connaître?» Pour la Madone, la musique est un moyen de véhiculer des idées dans le but de faire réfléchir les auditeurs.

De son côté, Marine Le Pen, la dirigeante du Front National, n'avait pas particulièrement apprécié d'être comparée à Hitler et au nazisme ou encore à Mobutu dans une vidéo diffusée pour la première fois lors du lancement de sa tournée le 31 mai dernier à Tel-Aviv. Elle avait alors déclaré que si la chanteuse diffusait de nouveau cette vidéo lors de sa venue en France, elle ne se gênerait pas pour porter plainte. Apparemment Madonna n'a pas écouté la mise en garde.

A l'occasion de son concert le 14 juillet dernier au Stade de France, la séquence à été diffusée pour accompagner la chanson «Nobody knows me». Le clip a d'ailleurs suscité le mécontentement de certains spectateurs qui n'ont pas hésité à huer la pop star. Indigné, le Front National a porté plainte contre la chanteuse qui risque une amende de 12 000 euros(env. 14 400 fr.).

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!